Votre compte

La Grande Illusion


La Grande Illusion de Jean Renoir compte parmi les films les plus étudiés de l'histoire du cinéma. On a pourtant méconnu un aspect essentiel de ce film qui emprunte à la culture visuelle de son auteur des œuvres de peinture aussi importantes que le retable d’Issenheim de Grünewald, le Polyptyque de saint Antoine de Piero della Francesca ou L’Annonciation de Léonard de Vinci. Ce matériel iconographique qui constitue la documentation raisonnée du musée imaginaire de Renoir est encore et surtout l’instrument d’une politique de l’art en temps de guerre qui rencontre les engagements de Georges Bataille, de Pablo Picasso et d’André Malraux. C’est à partir de quelques chefs-d’œuvre de la peinture occidentale que Renoir a choisi de s’interroger sur le destin de la civilisation, thème douloureusement polémique de l’entre-deux-guerres, ainsi que sur ses attaches chrétiennes qu’il rassemble sur la figure de la Vierge Marie. La Grande Illusion est « un film fantôme » disait Renoir à l’occasion de sa ressortie en 1946 : quelque soixante-dix ans plus tard ce film continue de hanter notre imaginaire cinématographique.

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Grande Illusion”

Fiche technique

Résumé

La Grande Illusion de Jean Renoir compte parmi les films les plus étudiés de l'histoire du cinéma. On a pourtant méconnu un aspect essentiel de ce film qui emprunte à la culture visuelle de son auteur des œuvres de peinture aussi importantes que le retable d’Issenheim de Grünewald, le Polyptyque de saint Antoine de Piero della Francesca ou L’Annonciation de Léonard de Vinci. Ce matériel iconographique qui constitue la documentation raisonnée du musée imaginaire de Renoir est encore et surtout l’instrument d’une politique de l’art en temps de guerre qui rencontre les engagements de Georges Bataille, de Pablo Picasso et d’André Malraux. C’est à partir de quelques chefs-d’œuvre de la peinture occidentale que Renoir a choisi de s’interroger sur le destin de la civilisation, thème douloureusement polémique de l’entre-deux-guerres, ainsi que sur ses attaches chrétiennes qu’il rassemble sur la figure de la Vierge Marie. La Grande Illusion est « un film fantôme » disait Renoir à l’occasion de sa ressortie en 1946 : quelque soixante-dix ans plus tard ce film continue de hanter notre imaginaire cinématographique.

Biographie de Luc Vancheri

Luc Vancheri est professeur en études cinématographiques à l’Université Lyon 2 où il enseigne l’esthétique du cinéma et la théorie des images. Il est par ailleurs cofondateur et codirecteur de la revue d’études visuelles Ecrans pour les éditions Garnier.
Derniers livres parus : "Le cinéma ou le dernier des arts", Presses Universitaires de Rennes, 2018 ; "La Grande Illusion. Le Musée imaginaire de Jean Renoir", Presses Universitaires du Septentrion, 2015 ; "Psycho. La leçon d’iconologie d’Alfred Hitchcock", Editions Vrin, 2013.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire