Votre compte

La Grande Maison


Intellectuel surdoué, Romain Lemord, héros de La grande maison, décide un jour de se retirer avec son épouse au fond d’une obscure campagne pour y écrire un livre définitif. « Le Livre ». Hélas, surdoué en tous domaines, il se met aussi en tête de restaurer la maison et, armé de théories irréprochables, se transforme en bâtisseur de ruines, en véritable fou du bricolage que rien n’assouvit et qui détruit tout au fur et à mesure, dans un délire froid et systématique. En même temps, cette possession fait s’effondrer en lui la possibilité d’écrire « Le Livre ». Et des aventures s’ensuivent, qui auront pour terme échec et tragédie. Roman « sur-réel » et donc hors des modes du réalisme dit « vécu », parabole, comédie aux couleurs soudain violemment burlesques, satire ironiquement implacable des impuissances troubles de l’orgueil intellectuel face à l’humble réalité, La grande maison est un éblouissant miroir où se reflète la folie tragicomique de l’homme contemporain.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

40,21 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Grande Maison”

Fiche technique

Résumé

Intellectuel surdoué, Romain Lemord, héros de La grande maison, décide un jour de se retirer avec son épouse au fond d’une obscure campagne pour y écrire un livre définitif. « Le Livre ». Hélas, surdoué en tous domaines, il se met aussi en tête de restaurer la maison et, armé de théories irréprochables, se transforme en bâtisseur de ruines, en véritable fou du bricolage que rien n’assouvit et qui détruit tout au fur et à mesure, dans un délire froid et systématique. En même temps, cette possession fait s’effondrer en lui la possibilité d’écrire « Le Livre ». Et des aventures s’ensuivent, qui auront pour terme échec et tragédie. Roman « sur-réel » et donc hors des modes du réalisme dit « vécu », parabole, comédie aux couleurs soudain violemment burlesques, satire ironiquement implacable des impuissances troubles de l’orgueil intellectuel face à l’humble réalité, La grande maison est un éblouissant miroir où se reflète la folie tragicomique de l’homme contemporain.

Biographie de Jean Cau

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire