Votre compte

La mère en moi

Lori Saint-Martin (translator)

Gagné Paul (translator)


Avoir ou pas des enfants? La question devient un véritable dilemme existentiel dans L’arène des mères, un roman autobiographique où Sheila Heti ébranle nos conceptions et nos a priori autour de la maternité. Sous la forme d’une délibération, elle pèse le pour et le contre, évalue la « joie que procurent les enfants » et « la misère qu’ils causent », questionnant notamment le jugement réservé aux femmes qui choisissent de ne pas enfanter. Grinçante et pleine d’autodérision, l’autrice abandonne sa rationalité au hasard d’un lancer de pièces de monnaie inspiré du Yi Jing, un système de divination millénaire né en Chine. Au final, le livre pose la question plus large de ce qui devrait guider nos choix, du sens qu’on donne à nos vies et de la possibilité d’être à la fois un grand artiste et un bon parent. Mêlant la magie au poids de l’héritage familial, la réflexion philosophique au découpage du temps selon le cycle menstruel, ce livre inclassable ose remettre en cause le bien-fondé de la maternité et donner la parole à la femme qui ne désire pas se reproduire.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La mère en moi”

Fiche technique

Résumé

Avoir ou pas des enfants? La question devient un véritable dilemme existentiel dans L’arène des mères, un roman autobiographique où Sheila Heti ébranle nos conceptions et nos a priori autour de la maternité. Sous la forme d’une délibération, elle pèse le pour et le contre, évalue la « joie que procurent les enfants » et « la misère qu’ils causent », questionnant notamment le jugement réservé aux femmes qui choisissent de ne pas enfanter. Grinçante et pleine d’autodérision, l’autrice abandonne sa rationalité au hasard d’un lancer de pièces de monnaie inspiré du Yi Jing, un système de divination millénaire né en Chine. Au final, le livre pose la question plus large de ce qui devrait guider nos choix, du sens qu’on donne à nos vies et de la possibilité d’être à la fois un grand artiste et un bon parent. Mêlant la magie au poids de l’héritage familial, la réflexion philosophique au découpage du temps selon le cycle menstruel, ce livre inclassable ose remettre en cause le bien-fondé de la maternité et donner la parole à la femme qui ne désire pas se reproduire.

Biographie de Sheila Heti

Originaire de Toronto, Sheila Heti a écrit huit livres qui ont été traduits dans vingt-deux langues. La mère en moi, paru en anglais en 2018 sous le titre Motherhood, a été dans la liste du prestigieux prix Giller et choisi par un critique du New York Times comme l’un des meilleurs livres de 2018. Sheila Heti réalise des entrevues pour le magazine The Believer et ses essais et critiques littéraires sont parus notamment dans le New Yorker et le Paris Review.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire