Votre compte

La métapsychologie


"Il faut que tu me dises sérieusement si je puis donner à ma psychologie, qui aboutit à l'arrière-plan du conscient, le nom de métapsychologie."

S. Freud, lettre à Wilhelm Fliess du 10 mars 1898, in "La naissance de la psychanalyse"

Par ce geste symbolique, le créateur de la psychanalyse prend une décision en quelque sorte historique : inventer un mot, métapsychologie, pour donner un nom à la théorie fondamentale de la psychanalyse. C'est donc bien de la "métapsychologie freudienne" qu'il va s'agir ici. Car, le néologisme inventé par Freud a été utilisé parallèlement dans des perspectives différentes et même étrangères à la science des processus inconscients.

Ce terme est à la fois la pierre de touche théorique de la psychanalyse et l'objet d'une espèce de défiance révérentieuse des psychanalystes qui l'emploient parcimonieusement. La métapsychologie est le noyau théorique de la psychanalyse, son autre nom, sa dénomination quelque peu ésotérique et par là-même distinctive. La psychanalyse est une méthode d'investigation des processus inconscients, un mode de traitement des troubles névrotiques et une série de conceptions psychologiques qui tendent au statut de science, la métapsychologie est la "superstructure théorique" de cet ensemble. C'est parce que la psychologie est "dépassée" par l'inconscient qu'il faut créer une métapsychologie apte à prendre ceci en compte. La métapsychologie n'est autre que ce qui élève l'expérience analytique à la portée d'un savoir.

Extraits de l'introduction

Ce livre est classé dans les catégories :

Version papier

9,49 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La métapsychologie”

Fiche technique

Résumé

"Il faut que tu me dises sérieusement si je puis donner à ma psychologie, qui aboutit à l'arrière-plan du conscient, le nom de métapsychologie."

S. Freud, lettre à Wilhelm Fliess du 10 mars 1898, in "La naissance de la psychanalyse"

Par ce geste symbolique, le créateur de la psychanalyse prend une décision en quelque sorte historique : inventer un mot, métapsychologie, pour donner un nom à la théorie fondamentale de la psychanalyse. C'est donc bien de la "métapsychologie freudienne" qu'il va s'agir ici. Car, le néologisme inventé par Freud a été utilisé parallèlement dans des perspectives différentes et même étrangères à la science des processus inconscients.

Ce terme est à la fois la pierre de touche théorique de la psychanalyse et l'objet d'une espèce de défiance révérentieuse des psychanalystes qui l'emploient parcimonieusement. La métapsychologie est le noyau théorique de la psychanalyse, son autre nom, sa dénomination quelque peu ésotérique et par là-même distinctive. La psychanalyse est une méthode d'investigation des processus inconscients, un mode de traitement des troubles névrotiques et une série de conceptions psychologiques qui tendent au statut de science, la métapsychologie est la "superstructure théorique" de cet ensemble. C'est parce que la psychologie est "dépassée" par l'inconscient qu'il faut créer une métapsychologie apte à prendre ceci en compte. La métapsychologie n'est autre que ce qui élève l'expérience analytique à la portée d'un savoir.

Extraits de l'introduction

Biographie de Paul-Laurent Assoun

« C’est à vous d’être lacaniens, si vous voulez. Moi, je suis freudien », déclare Jacques Lacan (1901-1981) : c’est de s’être voulu – radicalement – « freudien » que son nom se retrouve homologué dans l’histoire de la psychanalyse et, au-delà, par les effets de ce geste, dans la pensée contemporaine, mise à l’épreuve de l’hypothèse de l’inconscient. Il s’agit ici d’introduire à et dans la « pensée-Lacan », celle des Écrits et du Séminaire, véritable work in progress par lequel s’accomplit son « retour à Freud » en une œuvre à la fois complexe et vivante. À partir de la présentation systématique de ses catégories majeures (imaginaire/symbolique/réel, signifiant, « objet a »...) se trouvent restitués le mouvement de sa recherche et le remaniement inlassable de son écriture. Ainsi devient lisible le passage de Freud à Lacan.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire