Votre compte

La Montagne


En 1868, Michelet publie La Montagne, dont l'écriture est influencée par son épouse, Athénaïs, femme sensible aux beautés de la nature et amie des animaux. À la faveur d’un séjour alpestre, le grand historien romantique se livre à la contemplation d’un milieu a priori hostile, mais qui lui permet de penser la réconciliation entre l’homme et la création. Superbes descriptions du Mont-Blanc – « cet illustre solitaire » –, randonnées en Suisse et autour de ses lacs, détours par les Pyrénées et escapades jusqu’aux pôles ou encore à Java… Dans ces pages, les montagnes de glace des icebergs croisent les volcans. Empruntant à l’essai scientifique, lorsqu’il s’intéresse aux périodes glaciaires, à l’effet de foehn ou encore à la botanique, ce livre est surtout un hymne à la grandeur de la nature, où la montagne, géante apparemment immuable, apparaît sous les traits d’un être vivant, traversé par mille et un bouleversements – nuages restant accrochés aux crêtes, fonte des neiges, torrents. Avec Michelet, « la montagne est une initiation ».

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

12,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Montagne”

Fiche technique

Résumé

En 1868, Michelet publie La Montagne, dont l'écriture est influencée par son épouse, Athénaïs, femme sensible aux beautés de la nature et amie des animaux. À la faveur d’un séjour alpestre, le grand historien romantique se livre à la contemplation d’un milieu a priori hostile, mais qui lui permet de penser la réconciliation entre l’homme et la création. Superbes descriptions du Mont-Blanc – « cet illustre solitaire » –, randonnées en Suisse et autour de ses lacs, détours par les Pyrénées et escapades jusqu’aux pôles ou encore à Java… Dans ces pages, les montagnes de glace des icebergs croisent les volcans. Empruntant à l’essai scientifique, lorsqu’il s’intéresse aux périodes glaciaires, à l’effet de foehn ou encore à la botanique, ce livre est surtout un hymne à la grandeur de la nature, où la montagne, géante apparemment immuable, apparaît sous les traits d’un être vivant, traversé par mille et un bouleversements – nuages restant accrochés aux crêtes, fonte des neiges, torrents. Avec Michelet, « la montagne est une initiation ».

Biographie d’Antoine de Baecque

Historien de la Révolution, Antoine de Baecque est également un marcheur, amateur de haute montagne. Il en a donné encore récemment le témoignage dans Une histoire de la marche (Pocket, 2019) et Ma transhumance (Arthaud, 2019). Historien et homme de lettres, Jules Michelet (1798-1874) est resté célèbre pour son Histoire de France (réédité aux Éditions des Équateurs) et ses monographies, comme La Sorcière ou Le Peuple.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire