Votre compte

La mort d'un chien


Comptable depuis plus de vingt-cinq ans, Basile Lorrieux voit toutes ses certitudes s’effondrer le jour où il est licencié de son entreprise. Seul, terré chez lui, obsédé par l’idée d’avoir raté sa vie, il décide de se venger des injustices et des humiliations subies. Il tue le chien de son voisin puis, de méfait en méfait, entame une descente aux enfers que même l’amour ne pourra arrêter. Peinture dure et lucide du monde d’aujourd’hui, de ses tensions et dissensions, La Mort d’un chien est aussi un conte moderne aux personnages troubles et contradictoires. Nul n’y est tout à fait bon ni tout à fait méchant. L’égoïsme et la médiocrité s’y mêlent sans cesse à la générosité et au courage. Basile lui-même n’est ni responsable ni irresponsable du sort qui est le sien. Son vrai crime, celui qui lui fait perdre jusqu’à son identité, est d’être devenu tout entier l’homme du ressentiment.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,49 €
?

Version papier

9,07 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La mort d'un chien”

Fiche technique

Résumé

Comptable depuis plus de vingt-cinq ans, Basile Lorrieux voit toutes ses certitudes s’effondrer le jour où il est licencié de son entreprise. Seul, terré chez lui, obsédé par l’idée d’avoir raté sa vie, il décide de se venger des injustices et des humiliations subies. Il tue le chien de son voisin puis, de méfait en méfait, entame une descente aux enfers que même l’amour ne pourra arrêter. Peinture dure et lucide du monde d’aujourd’hui, de ses tensions et dissensions, La Mort d’un chien est aussi un conte moderne aux personnages troubles et contradictoires. Nul n’y est tout à fait bon ni tout à fait méchant. L’égoïsme et la médiocrité s’y mêlent sans cesse à la générosité et au courage. Basile lui-même n’est ni responsable ni irresponsable du sort qui est le sien. Son vrai crime, celui qui lui fait perdre jusqu’à son identité, est d’être devenu tout entier l’homme du ressentiment.

Biographie de Georges Fillioud

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire