Votre compte

La Mort de Don Juan


« J'ai voulu m'identifier à Byron parce qu'il était l'auteur d'un Don Juan qui me hantait. Il a quitté cette terre écorché, vilipendé, rejeté par les êtres qu'il avait cru aimer, abandonné des femmes qu'il avait trop souvent trompées. Il est mort épuisé, sans même avoir passé le cap de la quarantaine. Moi, j'ai quinze ans de plus. Quinze ans de trop, quinze ans à me perdre, à consommer à l'excès, les femmes, les rôles, les émotions, à pousser les feux de ma vanité. »

Personne n'a oublié les bouleversantes Lettres à l'absente et Elle n'était pas d'ici. Patrick Poivre d'Arvor retrouve
avec ce roman hanté par l'ombre de Byron sa veine la plus intime. Portrait d'un séducteur condamné à aimer les femmes à perpétuité, La mort de Don Juan est une oeuvre singulière et passionnée, à la fois personnelle et fictive.

Ce livre est classé dans les catégories :

10,99 €
?

Version papier

9,88 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Mort de Don Juan”

Fiche technique

  • Auteur : Patrick Poivre d'Arvor
  • Éditeur : Albin Michel
  • Date de parution : 01/09/15
  • EAN : 9782226341297
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 224
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

« J'ai voulu m'identifier à Byron parce qu'il était l'auteur d'un Don Juan qui me hantait. Il a quitté cette terre écorché, vilipendé, rejeté par les êtres qu'il avait cru aimer, abandonné des femmes qu'il avait trop souvent trompées. Il est mort épuisé, sans même avoir passé le cap de la quarantaine. Moi, j'ai quinze ans de plus. Quinze ans de trop, quinze ans à me perdre, à consommer à l'excès, les femmes, les rôles, les émotions, à pousser les feux de ma vanité. »

Personne n'a oublié les bouleversantes Lettres à l'absente et Elle n'était pas d'ici. Patrick Poivre d'Arvor retrouve
avec ce roman hanté par l'ombre de Byron sa veine la plus intime. Portrait d'un séducteur condamné à aimer les femmes à perpétuité, La mort de Don Juan est une oeuvre singulière et passionnée, à la fois personnelle et fictive.

Biographie de Patrick Poivre d'Arvor

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire