Votre compte

La musique à Paris sous l'Occupation


Sous l’Occupation, Paris ne reste pas silencieux. Peu après l’installation des Allemands, les musiciens reprennent leurs activités comme l’ensemble des artistes. Les salles de concerts et les studios radiophoniques et d’enregistrement se remettent à fonctionner. Dans ce contexte, nombre d’interprètes et de compositeurs français ont l’opportunité de bénéficier de conditions de travail inédites, profitant de l’absence de concurrence étrangère conjuguée à la mise à l’écart des œuvres des compositeurs, morts ou vivants, exclus par les lois scélérates. Ce livre, qui fait suite à deux journées d’étude, se fixe pour but de faire le point sur les travaux des musicologues et des historiens depuis la parution, en 2001, du premier ouvrage sur le sujet (La Vie musicale sous Vichy, Complexe/IHTP-CNRS). Centrées sur la musique savante, il mettra tout particulièrement l’accent sur sa diffusion, qu’elle concerne les lieux, les œuvres du répertoire, la création contemporaine ou les interprètes.

Ce livre est classé dans les catégories :

28,99 €
?

Version papier

30,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La musique à Paris sous l'Occupation”

Fiche technique

  • Auteur : Myriam Chimènes
  • Auteur : Yannick Simon
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Musique
  • Date de parution : 20/11/13
  • EAN : 9782213676630
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 288
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Sous l’Occupation, Paris ne reste pas silencieux. Peu après l’installation des Allemands, les musiciens reprennent leurs activités comme l’ensemble des artistes. Les salles de concerts et les studios radiophoniques et d’enregistrement se remettent à fonctionner. Dans ce contexte, nombre d’interprètes et de compositeurs français ont l’opportunité de bénéficier de conditions de travail inédites, profitant de l’absence de concurrence étrangère conjuguée à la mise à l’écart des œuvres des compositeurs, morts ou vivants, exclus par les lois scélérates. Ce livre, qui fait suite à deux journées d’étude, se fixe pour but de faire le point sur les travaux des musicologues et des historiens depuis la parution, en 2001, du premier ouvrage sur le sujet (La Vie musicale sous Vichy, Complexe/IHTP-CNRS). Centrées sur la musique savante, il mettra tout particulièrement l’accent sur sa diffusion, qu’elle concerne les lieux, les œuvres du répertoire, la création contemporaine ou les interprètes.

Biographie de Myriam Chimènes

Musicologue, directrice de recherches au CNRS (Institut de recherche sur le patrimoine musical en France), Myriam Chimènes est secrétaire générale du Centre de documentation Claude Debussy, membre du comité de rédaction des Cahiers Debussy et du comité scientifique de l'Édition critique des oeuvres complètes de Debussy. Spécialisée par ailleurs en histoire sociale de la musique, ses recherches sont essentiellement centrées sur le fonctionnement de la vie musicale en France entre 1870 et 1970 (rapports entre musique et politique, mécénat, musique et société). Elle est notamment auteur de Mécènes et musiciens : du salon au concert à Paris sous la Troisième République (Fayard, 2004), éditeur de La Vie musicale sous Vichy (Complexe, IHTP-CNRS, 2001), du Journal de Marguerite de Saint-Marceaux (Fayard, 2007) et de l'Essai autobiographique d'Henry Barraud (Fayard, 2010).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire