Votre compte

La parole de l'enfant


Notre droit reconnaît des droits aux enfants dans la vie quotidienne mais aussi devant la justice, notamment à l’occasion des conflits (divorce ou séparation des parents, droit d’hébergement, etc.). L’enfant peut déposer plainte à la police ou saisir un juge. Il peut demander à être entendu seul, et même accepter ou refuser d’être entendu par le juge aux affaires familiales. Qui va assumer le coût de l’avocat de l’enfant ? L’enfant victime de violences devra-t-il répéter mille fois la même chose ? Quelles nouvelles techniques d’audition utilisent les policiers et les gendarmes ? L’enfant peut-il demander la nationalité française ou une carte nationale d’identité ? Signer un contrat ? Choisir sa religion ? Consulter seul un médecin ? Les élèves peuvent-ils s’exprimer collectivement dans les établissements scolaires ? Doivent-ils obtenir l’accord du chef d’établissement pour publier un journal lycéen ? Leur responsabilités pénales ou civiles sera-t-elle engagée par leurs écrits ? Qu’en est-il des conseils d’établissement dans les institutions sanitaires et sociales ? Les conseils municipaux de jeunes sont-ils des gadgets ? Un enfant peut-il adhérer librement à une association ? Ce livre fournit les réponses à ces questions. Et à 187 autres.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La parole de l'enfant”

Fiche technique

Résumé

Notre droit reconnaît des droits aux enfants dans la vie quotidienne mais aussi devant la justice, notamment à l’occasion des conflits (divorce ou séparation des parents, droit d’hébergement, etc.). L’enfant peut déposer plainte à la police ou saisir un juge. Il peut demander à être entendu seul, et même accepter ou refuser d’être entendu par le juge aux affaires familiales. Qui va assumer le coût de l’avocat de l’enfant ? L’enfant victime de violences devra-t-il répéter mille fois la même chose ? Quelles nouvelles techniques d’audition utilisent les policiers et les gendarmes ? L’enfant peut-il demander la nationalité française ou une carte nationale d’identité ? Signer un contrat ? Choisir sa religion ? Consulter seul un médecin ? Les élèves peuvent-ils s’exprimer collectivement dans les établissements scolaires ? Doivent-ils obtenir l’accord du chef d’établissement pour publier un journal lycéen ? Leur responsabilités pénales ou civiles sera-t-elle engagée par leurs écrits ? Qu’en est-il des conseils d’établissement dans les institutions sanitaires et sociales ? Les conseils municipaux de jeunes sont-ils des gadgets ? Un enfant peut-il adhérer librement à une association ? Ce livre fournit les réponses à ces questions. Et à 187 autres.

Biographie de Jean-Pierre Rosenczveig

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire