Votre compte

La Peau de chagrin


Récit fantastique, La Peau de chagrin raconte l'histoire d'un jeune homme pauvre, idéaliste et désespéré qui a signé un pacte avec une puissance maléfique.
Comment échapper à son destin désormais ?
Ni la richesse, ni l'amour ne sauveront Raphaël, marquis de Valentin d'une mort programmée.
C'est avec réalisme que Balzac, sur les traces du héros, met en scène la société parisienne de 1830.

Ce livre est classé dans les catégories :

2,49 €
?

Version papier

14,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Peau de chagrin”

Fiche technique

Résumé

Récit fantastique, La Peau de chagrin raconte l'histoire d'un jeune homme pauvre, idéaliste et désespéré qui a signé un pacte avec une puissance maléfique.
Comment échapper à son destin désormais ?
Ni la richesse, ni l'amour ne sauveront Raphaël, marquis de Valentin d'une mort programmée.
C'est avec réalisme que Balzac, sur les traces du héros, met en scène la société parisienne de 1830.

Biographie d’Honoré de Balzac

1799 - 1850. Il est l'auteur de la Comédie humaine, qui, à partir de 1842, rassembla en plusieurs séries des romans formant une fresque de la société française de la Révolution à la fin de la monarchie de Juillet. Plus de 2 000 personnages composent une société hantée par le pouvoir de l'argent et de la presse, livrée à des passions dévorantes, et que décrivent ces 90 romans classés en Études de moeurs, Études philosophiques et Études analytiques. Les principaux sont : Gobseck (1830), la Peau de chagrin (1831), le Colonel Chabert (1832), le Médecin de campagne et Eugénie Grandet (1833), le Père Goriot (1834 - 1835), la Recherche de l'absolu (1834), le Lys dans la vallée (1835), César Birotteau (1837), Illusions perdues (1837 - 1843), Splendeurs et misères des courtisanes (1838 - 1847), la Rabouilleuse (1842), les Paysans (1844), la Cousine Bette (1846), le Cousin Pons (1847). On doit également à Balzac des contes (Contes drolatiques, 1832 - 1837) et des pièces de théâtre (le Faiseur, éd. posthume, 1853).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire