Votre compte

La Pensée confisquée


On parle beaucoup de pensée unique, trop peut-être. Or, il ne sert à rien de dénoncer une confiscation du débat public, qui ne pourrait s'expliquer que par un complot de forces mauvaises. Ce qui paralyse souvent le débat en France, ce sont des réflexes intellectuels conditionnés, de fausses alternatives, des problématiques biaisées par des hypothèses invérifiées, autant de facteurs de blocage qui s'expriment dans des facilités de langage ou des lieux communs ne tenant que par un mélange de paresse intellectuelle et de dogmatisme idéologique. Déconstruire ces réflexes conditionnés, en mettant l'acquis des sciences sociales et des recherches universitaires au service d'une pédagogie démocratique, tel est l'objectif de cet ouvrage collectif. À travers le décortiquage d'une quinzaine de lieux communs concernant des réalités comme l'exclusion, l'immigration, le chômage, la monnaie, l'Europe, la mondialisation, etc. — quinze idées reçues oscillant entre la sagesse de comptoir et le verdict de l'expertise technocratique, celle-ci n'étant, parfois, qu'une version sophistiquée de celle-là —, les auteurs, juristes, économistes, sociologues ou hauts fonctionnaires, apportent leur contribution à une tâche essentielle : débloquer le débat politique, économique et social, faire circuler les idées, refuser tout à la fois la fatalité d'évolutions présentées comme non négociables, et la stérilité d'une attitude de lamentation résistantielle.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

12,80 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Pensée confisquée”

Fiche technique

Résumé

On parle beaucoup de pensée unique, trop peut-être. Or, il ne sert à rien de dénoncer une confiscation du débat public, qui ne pourrait s'expliquer que par un complot de forces mauvaises. Ce qui paralyse souvent le débat en France, ce sont des réflexes intellectuels conditionnés, de fausses alternatives, des problématiques biaisées par des hypothèses invérifiées, autant de facteurs de blocage qui s'expriment dans des facilités de langage ou des lieux communs ne tenant que par un mélange de paresse intellectuelle et de dogmatisme idéologique. Déconstruire ces réflexes conditionnés, en mettant l'acquis des sciences sociales et des recherches universitaires au service d'une pédagogie démocratique, tel est l'objectif de cet ouvrage collectif. À travers le décortiquage d'une quinzaine de lieux communs concernant des réalités comme l'exclusion, l'immigration, le chômage, la monnaie, l'Europe, la mondialisation, etc. — quinze idées reçues oscillant entre la sagesse de comptoir et le verdict de l'expertise technocratique, celle-ci n'étant, parfois, qu'une version sophistiquée de celle-là —, les auteurs, juristes, économistes, sociologues ou hauts fonctionnaires, apportent leur contribution à une tâche essentielle : débloquer le débat politique, économique et social, faire circuler les idées, refuser tout à la fois la fatalité d'évolutions présentées comme non négociables, et la stérilité d'une attitude de lamentation résistantielle.

Biographie de Club de réflexions sociales et politiques Maurice Merleau-Ponty

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire