Votre compte

La Petite Gamberge

Olivier Bailly (preface_by)

Willy Ronis (photographer)


Paru aux éditions Denoël en 1961, La Petite Gamberge c’est l’histoire de Bouboule et sa bande : Le Manchot, Pierrot la Tenaille, la Douleur et Roger. Ces cinq malfrats respectés du quartier tiennent leurs assises à La Bonne Treille, un troquet en pente de la rue de la montagne Sainte-Geneviève.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Version papier

17,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Petite Gamberge”

Fiche technique

Résumé

Paru aux éditions Denoël en 1961, La Petite Gamberge c’est l’histoire de Bouboule et sa bande : Le Manchot, Pierrot la Tenaille, la Douleur et Roger. Ces cinq malfrats respectés du quartier tiennent leurs assises à La Bonne Treille, un troquet en pente de la rue de la montagne Sainte-Geneviève.

Biographie de Robert Giraud

Robert Giraud est né à Limoges (Haute-Vienne) en 1921. Après s'être distingué dans la Résistance, il collabore, dès 1945, dans Franc-Tireur, Paris-Presse, France-Soir et Qui ? Détective, avant d'aborder la carrière de bouquiniste. Après avoir écrit Le Vin des rues, qui lui valu le prix Rabelais 1955, il devint chroniqueur attitré de L'Auvergnat de Paris, écrivant sur les innombrables bougnats alors tenus par des Auvergnats, des Limousins et des Aveyronnais. Plus parisien que nature, Robert Giraud, que l'on rencontrait surtout dans un bistrot à vins du pied de la butte Montmartre, Le Négociant, avait notamment écrit sur la langue des titis. Robert Giraud est décédé le 22 janvier 1997 à Paris, à l'âge de 76 ans.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire