Votre compte

La Philosophie antique


Chacun croit savoir, pour l’avoir appris à l’école, ce qu’était la philosophie antique  : la naissance de la Raison, avec la critique du mythe et de la religion  ; l’invention de l’éthique, avec le «  souci de soi  » et les «  exercices spirituels  »  ; et bien sûr une galerie de bustes blancs vénérables  : Socrate, Platon, Aristote, etc.
Pierre Vesperini propose de mettre en suspens ce «  grand récit  », et d’aller directement aux sources, en leur posant une question simple  : qu’appelait-on philosophia dans l’Antiquité  ? Tout d’un coup, le musée laisse place à un territoire luxuriant de couleurs et d’histoires, où le familier retrouve son étrangeté, où l’inconnu fait son entrée.
L’histoire ici, loin de s’opposer à la philosophie, la déplace. Car en proposant une reconstitution de l’expérience antique de la philosophia, du «  temps des sages  » à la christianisation, l’auteur invite aussi à prendre conscience de ce qui a été perdu, pour inventer d’autres façons de concevoir le savoir et la pensée.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Version papier

24,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Philosophie antique”

Fiche technique

Résumé

Chacun croit savoir, pour l’avoir appris à l’école, ce qu’était la philosophie antique  : la naissance de la Raison, avec la critique du mythe et de la religion  ; l’invention de l’éthique, avec le «  souci de soi  » et les «  exercices spirituels  »  ; et bien sûr une galerie de bustes blancs vénérables  : Socrate, Platon, Aristote, etc.
Pierre Vesperini propose de mettre en suspens ce «  grand récit  », et d’aller directement aux sources, en leur posant une question simple  : qu’appelait-on philosophia dans l’Antiquité  ? Tout d’un coup, le musée laisse place à un territoire luxuriant de couleurs et d’histoires, où le familier retrouve son étrangeté, où l’inconnu fait son entrée.
L’histoire ici, loin de s’opposer à la philosophie, la déplace. Car en proposant une reconstitution de l’expérience antique de la philosophia, du «  temps des sages  » à la christianisation, l’auteur invite aussi à prendre conscience de ce qui a été perdu, pour inventer d’autres façons de concevoir le savoir et la pensée.

Biographie de Pierre Vesperini

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire