Votre compte

La politique au naturel


La démocratie n’est pas seulement affaire de droit et de théorie. Elle est une pratique quotidienne. Elle se niche jusque dans les replis des comportements. Son exercice ne va pas sans modifier les attitudes et les gestes que les candidats et les élus montrent aux citoyens et qui s’étalent dans les médias, en France comme en Italie. Comprendre ces postures permet en définitive d’appréhender notre vie publique, non pas sous l’angle pessimiste de la crise des idéologies, comme le font avec trop de complaisance des Cassandre aveuglés par les douloureuses expériences du siècle, mais plutôt en soulignant que la politique est entrée dans un nouvel âge de son expression, une nouvelle intelligence de l’humain. Le naturel – le fait de paraître naturel – exprime la réduction des croyances politiques. Pour l’heure, la décontraction, jugée triviale, est si bien entrée dans les mœurs que son analyse reste rudimentaire. La confrontation avec les façons d’agir du XIXe siècle brise le conformisme de notre regard. Elle rappelle que les hommes politiques ont exprimé une gravité en phase avec la dignité qu’emportait la détention du pouvoir à l’âge des religions civiques. Le détour par l’histoire est le seul moyen de réduire nos préjugés. Dévoiler la fiction du naturel, en révéler l’emprise, en expliquer les origines, tel est le sens de cet ouvrage, qui approche la naturalisation à travers trois de ses expressions : la mise en scène de l’intimité, le langage des émotions et la préservation de la gravité comme régulatrice des tensions.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La politique au naturel”

Fiche technique

Résumé

La démocratie n’est pas seulement affaire de droit et de théorie. Elle est une pratique quotidienne. Elle se niche jusque dans les replis des comportements. Son exercice ne va pas sans modifier les attitudes et les gestes que les candidats et les élus montrent aux citoyens et qui s’étalent dans les médias, en France comme en Italie. Comprendre ces postures permet en définitive d’appréhender notre vie publique, non pas sous l’angle pessimiste de la crise des idéologies, comme le font avec trop de complaisance des Cassandre aveuglés par les douloureuses expériences du siècle, mais plutôt en soulignant que la politique est entrée dans un nouvel âge de son expression, une nouvelle intelligence de l’humain. Le naturel – le fait de paraître naturel – exprime la réduction des croyances politiques. Pour l’heure, la décontraction, jugée triviale, est si bien entrée dans les mœurs que son analyse reste rudimentaire. La confrontation avec les façons d’agir du XIXe siècle brise le conformisme de notre regard. Elle rappelle que les hommes politiques ont exprimé une gravité en phase avec la dignité qu’emportait la détention du pouvoir à l’âge des religions civiques. Le détour par l’histoire est le seul moyen de réduire nos préjugés. Dévoiler la fiction du naturel, en révéler l’emprise, en expliquer les origines, tel est le sens de cet ouvrage, qui approche la naturalisation à travers trois de ses expressions : la mise en scène de l’intimité, le langage des émotions et la préservation de la gravité comme régulatrice des tensions.

Biographie de Fabrice d’Almeida

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire