Votre compte

La Politique de la peur



La politique de la peur, c'est celle qui, menée par la droite comme par la gauche, empile les lois liberticides, développe sans relâche les techniques de surveillance et les fichiers, et choisit de brandir toujours plus haut la menace " terroriste ". C'est celle qui, au nom du 11 septembre, s'en prend quotidiennement aux étrangers, aux jeunes, aux internautes, aux prostitués, aux chômeurs, aux autres, à tous les autres. Celle qui, avec l'active complicité des médias, fabrique des ennemis imaginaires (le " groupe de Tarnac ", Cesare Battisti...) pour mieux détourner notre attention des oppressions quotidiennes.

Pour les dirigeants politiques qui tentent vainement de gérer l'économie globale, la politique de la peur permet de compenser leur quasi-impuissance par un activisme répressif surmédiatisé. C'est enfin une " politique de civilisation " qui est à la fois la négation de la politique et de la civilisation.


Romancier, traducteur, éditeur, Serge Quadruppani est aussi un militant et essayiste qui mêle sa voix aux critiques radicales du capitalisme. Il est notamment l'auteur de L'Antiterrorisme en France, ou la terreur intégrée (La Découverte, 1989) qui trouve ici sa suite naturelle.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Politique de la peur”

Fiche technique

  • Auteur : Serge Quadruppani
  • Éditeur : Le Seuil
  • Collection : Non conforme
  • Date de parution : 17/02/11
  • EAN : 9782021042535
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 236
  • Protection : Contenu protégé

Résumé


La politique de la peur, c'est celle qui, menée par la droite comme par la gauche, empile les lois liberticides, développe sans relâche les techniques de surveillance et les fichiers, et choisit de brandir toujours plus haut la menace " terroriste ". C'est celle qui, au nom du 11 septembre, s'en prend quotidiennement aux étrangers, aux jeunes, aux internautes, aux prostitués, aux chômeurs, aux autres, à tous les autres. Celle qui, avec l'active complicité des médias, fabrique des ennemis imaginaires (le " groupe de Tarnac ", Cesare Battisti...) pour mieux détourner notre attention des oppressions quotidiennes.

Pour les dirigeants politiques qui tentent vainement de gérer l'économie globale, la politique de la peur permet de compenser leur quasi-impuissance par un activisme répressif surmédiatisé. C'est enfin une " politique de civilisation " qui est à la fois la négation de la politique et de la civilisation.


Romancier, traducteur, éditeur, Serge Quadruppani est aussi un militant et essayiste qui mêle sa voix aux critiques radicales du capitalisme. Il est notamment l'auteur de L'Antiterrorisme en France, ou la terreur intégrée (La Découverte, 1989) qui trouve ici sa suite naturelle.

Biographie de Serge Quadruppani

Romancier (il vient de publier Saturne au Masque), traducteur (notamment d'Andrea Camillieri), éditeur (la "Bibliothèque italienne" chez Anne-Marie Métailié), Serge Quadruppani est aussi un militant, un polémiste, et une figure marquante de l’extrême gauche. Il est notamment l’auteur de A quoi sert le terrorisme ? (La Découverte, 1991) qui trouve ici, vingt ans après sa publication, sa suite naturelle.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire