Votre compte

La Poudre et le fard


Blanc d’Espagne, rouge végétal, poudres à poudrer, pommades de concombres et de limaçons… ce livre rend compte de la composition de ces produits, aussi bien que de leurs appellations, de leurs vocations et de leurs usages sociaux dans le Paris de l’Ancien Régime. La lumière est aussi portée sur les modalités de leur production. Un temps confinée dans l’espace domestique, rattachée à la cuisine, à la thérapeutique et aux pratiques magiques, la confection des cosmétiques glisse ensuite entre les mains des gantiers-parfumeurs. Dans leur laboratoire et leur boutique, ces artisans mettent en pratique des techniques et des savoirs composites et œuvrent à la création d’un univers commercial spécifique. Avec l’entrée progressive dans un monde de consommation, les cosmétiques se diffusent dans la société : un marché de la beauté émerge au XVIIIe siècle que les institutions de la monarchie éclairée tentent de contrôler.

Ce livre est classé dans les catégories :

16,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Poudre et le fard”

Fiche technique

Résumé

Blanc d’Espagne, rouge végétal, poudres à poudrer, pommades de concombres et de limaçons… ce livre rend compte de la composition de ces produits, aussi bien que de leurs appellations, de leurs vocations et de leurs usages sociaux dans le Paris de l’Ancien Régime. La lumière est aussi portée sur les modalités de leur production. Un temps confinée dans l’espace domestique, rattachée à la cuisine, à la thérapeutique et aux pratiques magiques, la confection des cosmétiques glisse ensuite entre les mains des gantiers-parfumeurs. Dans leur laboratoire et leur boutique, ces artisans mettent en pratique des techniques et des savoirs composites et œuvrent à la création d’un univers commercial spécifique. Avec l’entrée progressive dans un monde de consommation, les cosmétiques se diffusent dans la société : un marché de la beauté émerge au XVIIIe siècle que les institutions de la monarchie éclairée tentent de contrôler.

Biographie de Catherine LANOE

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire