Votre compte

La pureté dangereuse


Que signifie, en vérité, la confusion de cette fin de siècle ? Pourquoi Kojève et Fukuyama se sont-ils trompés en annonçant la fin de l’Histoire ? Qu’en est-il de l’ancien communisme et de ses métamorphoses ? Pourquoi le pire, en politique, se confond-il si souvent avec une certaine idée de la vertu ? L’intégrisme est-il devenu, après le fascisme et le totalitarisme, le principe secret de l’époque ? Qu’en est-il du spectacle humanitaire et de sa philosophie implicite ? Qu’y a-t-il de commun entre l’Algérie, la Bosnie et le Rwanda ? Qu’est-ce que le populisme ? Et n’est-il, à son tour, qu’un intégrisme ? Comment penser l’Islam ? Comment combattre le fondamentalisme ? Que reste-t-il du lien social dans ce monde désenchanté ? L’esprit des Lumières aurait-il, déjà, perdu la partie ? Comment retrouver la passion du débat ? Le sens de la révolte ? Et que serait une démocratie sans querelle ? Comment déjouer les barbaries promises par la volonté de pureté ? Pourquoi de Savonarole à Milosevic, et de Saint-Just aux mollahs iraniens, cette pureté est-elle toujours la matrice du meurtre ? Peut-on espérer, un jour, en finir avec la pureté dangereuse ? Telles sont quelques unes des questions posées dans cet essai, où Bernard-Henri Lévy retrouve – et prolonge – les thèmes de L’Idéologie française et du Testament de Dieu.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Version papier

15,51 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La pureté dangereuse”

Fiche technique

Résumé

Que signifie, en vérité, la confusion de cette fin de siècle ? Pourquoi Kojève et Fukuyama se sont-ils trompés en annonçant la fin de l’Histoire ? Qu’en est-il de l’ancien communisme et de ses métamorphoses ? Pourquoi le pire, en politique, se confond-il si souvent avec une certaine idée de la vertu ? L’intégrisme est-il devenu, après le fascisme et le totalitarisme, le principe secret de l’époque ? Qu’en est-il du spectacle humanitaire et de sa philosophie implicite ? Qu’y a-t-il de commun entre l’Algérie, la Bosnie et le Rwanda ? Qu’est-ce que le populisme ? Et n’est-il, à son tour, qu’un intégrisme ? Comment penser l’Islam ? Comment combattre le fondamentalisme ? Que reste-t-il du lien social dans ce monde désenchanté ? L’esprit des Lumières aurait-il, déjà, perdu la partie ? Comment retrouver la passion du débat ? Le sens de la révolte ? Et que serait une démocratie sans querelle ? Comment déjouer les barbaries promises par la volonté de pureté ? Pourquoi de Savonarole à Milosevic, et de Saint-Just aux mollahs iraniens, cette pureté est-elle toujours la matrice du meurtre ? Peut-on espérer, un jour, en finir avec la pureté dangereuse ? Telles sont quelques unes des questions posées dans cet essai, où Bernard-Henri Lévy retrouve – et prolonge – les thèmes de L’Idéologie française et du Testament de Dieu.

Biographie de Bernard-Henri Lévy

Philosophe, écrivain, Bernard-Henri Lévy a écrit, en 1979, au tout début de sa carrière, Le Testament de Dieu. Il n’a cessé, depuis, de se référer à ce judaïsme d’affirmation dont il avait, alors, posé les bases. Mais il n’avait jamais donné de suite à ce livre fondateur – pour sa génération et pour lui-même. 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire