Votre compte

La recherche de soi


Les thèmes politiques et moraux n'appellent pas nécessairement l'écriture de livres compacts, de traités systématiques. Alain Touraine et Farhad Khosrokhavar adoptent ici la démarche inverse, celle du dialogue. Elle permet à Alain Touraine de pousser sa réflexion sur le sujet, travail qu'il avait initié dans Critique de la modernité (1992) et Pourrons-nous vivre ensemble ? (1997). Farhad Khosrokhavar l'accompagne dans sa réflexion, n'hésitant jamais à exprimer réserves et inquiétudes.
L'un et l'autre constatent que, face aux philosophies de l'histoire en ruines, à la pression de l'intérêt personnel et à l'autosatisfaction des tenants de l'ordre économique, l'individu d'aujourd'hui, pour retrouver le sens de sa vie, se tourne délibérément vers lui-même - et non plus vers le passé, l'avenir ou le présent comme ce fut longtemps le cas. C'est en lui qu'il découvre le désir de se construire comme sujet de sa propre existence. Dès lors, l'action collective s'incarne dans des mouvements plus culturels que sociaux.
On l'aura compris, c'est plus de l'individu que de la société dont parlent ici les sociologues, hantés par une question qui traverse tout le livre : la recherche de soi peut-elle nous apprendre à vivre ?

Alain Touraine et Farhad Khosrokhavar sont directeurs d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales et chercheurs au Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS), fondé par le premier.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

21,50 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La recherche de soi”

Fiche technique

Résumé

Les thèmes politiques et moraux n'appellent pas nécessairement l'écriture de livres compacts, de traités systématiques. Alain Touraine et Farhad Khosrokhavar adoptent ici la démarche inverse, celle du dialogue. Elle permet à Alain Touraine de pousser sa réflexion sur le sujet, travail qu'il avait initié dans Critique de la modernité (1992) et Pourrons-nous vivre ensemble ? (1997). Farhad Khosrokhavar l'accompagne dans sa réflexion, n'hésitant jamais à exprimer réserves et inquiétudes.
L'un et l'autre constatent que, face aux philosophies de l'histoire en ruines, à la pression de l'intérêt personnel et à l'autosatisfaction des tenants de l'ordre économique, l'individu d'aujourd'hui, pour retrouver le sens de sa vie, se tourne délibérément vers lui-même - et non plus vers le passé, l'avenir ou le présent comme ce fut longtemps le cas. C'est en lui qu'il découvre le désir de se construire comme sujet de sa propre existence. Dès lors, l'action collective s'incarne dans des mouvements plus culturels que sociaux.
On l'aura compris, c'est plus de l'individu que de la société dont parlent ici les sociologues, hantés par une question qui traverse tout le livre : la recherche de soi peut-elle nous apprendre à vivre ?

Alain Touraine et Farhad Khosrokhavar sont directeurs d'études à l'Ecole des hautes études en sciences sociales et chercheurs au Centre d'analyse et d'intervention sociologiques (CADIS), fondé par le premier.

Biographie d’Alain Touraine

Né en 1925, Alain Touraine, ancien élève de l'École normale supérieure, agrégé d'histoire et docteur ès lettres, est directeur d'études à l'EHESS où il a créé le Centre d'étude des mouvements sociaux, puis le Centre d'analyse et d'intervention sociologiques dont il est resté membre. Alain Touraine a reçu des doctorats Honoris Causa d'une vingtaine d'universités et il est membre de nombreuses académies étrangères. Sa production intellectuelle peut-être divisée en trois périodes : la première est consacrée au travail et aux mouvements ouvriers et se termine avec ses deux thèses de doctorat : La Conscience ouvrière et Sociologie de l'action. Après mai 68, il étend son travail à tout le domaine des mouvements sociaux et élabore une méthode pour les étudier : l'intervention sociologique, qu'il applique à plusieurs cas et en particulier au mouvement « Solidarnosc » (Pologne).   Le déclin de ce qu'il avait appelé les nouveaux mouvements sociaux l'amène à chercher un fondement plus général pour la compréhension des conduites sociales et des mouvements sociaux. Il le trouve dans la notion de sujet qui avait été si violemment rejetée au cours des dernières décennies. Il donne, à partir de son livre Critique de la modernité, une importance de plus en plus centrale à ce concept. A partir de 2000, ses livres peuvent être considérés comme une exploration en profondeur de la notion de sujet.   Parallèlement, depuis 1956, Alain Touraine a consacré une partie de son temps à l'étude de l'Amérique latine. Le résultat principal de ses études est le livre La parole et le sang, en 1988, qui propose une analyse générale, politique et sociale du continent sur un demi-siècle. Il a participé à de nombreux débats politiques et publié des livres qui combinent la connaissance sociologique avec l'analyse de l'actualité politique. Alain Touraine est l'auteur de nombreux ouvrages, notamment : Sociologie de l'action (Seuil, 1965) ; Le Mouvement de Mai ou le communisme utopique (Seuil, l968) ; La Société post-industrielle (Denoël, 1969) ; Production de la Société (Seuil, l973) ; Lettre à une étudiante (Seuil, 1974) ; Solidarité : analyse d'un mouvement social, Pologne 1980-1981 (Fayard, 1982) ; Le Mouvement ouvrier (Fayard, 1984) ; Le Retour de l'acteur (Fayard, 1984) ; Critique de la modernité (Fayard, 1992) ; Qu'est-ce que la démocratie ? (Fayard, 1994) ; Pourrons-nous vivre ensemble ? Égaux et différents (Fayard, 1997) ; Comment sortir du libéralisme ? (Fayard, 1999) ; La Recherche de soi : Dialogue sur le sujet, avec Farhad Khosrokhavar (Fayard, 2000) ; Un nouveau paradigme. Pour comprendre le monde d' aujourd'hui (Fayard, 2005) ; Le Monde des femmes (Fayard, 2006) ; Penser autrement (Fayard, 2007).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire