Votre compte

La rose de Nérac


1592 - Alors que je m'apprête à tirer les courtines, un chevaucheur de Sa très gracieuse Majesté Henri IV m'apporte un pli. Le roi requiert ma présence auprès de lui pour affaire me concernant : mon père vient de mourir, apprendrai-je bientôt. Voulant à toute force savoir d'où vient le coup, j'entreprends devant le roi de me remémorer chacune des missions auxquelles depuis près de trente ans, il nous a été donné - mon père, certains de nos gens et moi-même - de participer.
En tant que membres de la diplomatie secrète de la couronne, employés à des missions et pour des cas où les officiels plénipotentiaires ne sauraient suffire, nous nous retrouvons - souvent malgré nous - au cour même de notre histoire : celles des guerres de religion. 1563 - En route pour la ville d'Orléans où je dois faire mon droit, j'assiste au meurtre de notre plus grand capitaine : François de Lorraine, duc de Guise.
On découvre sur lui un document chiffré. Un complot ? Sans doute, mais lequel ? La reine mère Catherine de Médicis nous demande en sous main et dans le plus grand secret de mener enquête. Je me nomme Charles d'Anglerays, chevalier de la Roche. La rose de Nérac est le premier volet de mes mémoires. Bonne et agréable lecture.

Ce livre est classé dans les catégories :

5,00 €
?

Version papier

15,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La rose de Nérac”

Fiche technique

  • Auteur : Pierre-Georges Pichard
  • Éditeur : Chapitre.com
  • Date de parution : 15/01/15
  • EAN : 9791029002090
  • Format : ePub
  • Taille du fichier : 410 Ko
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

1592 - Alors que je m'apprête à tirer les courtines, un chevaucheur de Sa très gracieuse Majesté Henri IV m'apporte un pli. Le roi requiert ma présence auprès de lui pour affaire me concernant : mon père vient de mourir, apprendrai-je bientôt. Voulant à toute force savoir d'où vient le coup, j'entreprends devant le roi de me remémorer chacune des missions auxquelles depuis près de trente ans, il nous a été donné - mon père, certains de nos gens et moi-même - de participer.
En tant que membres de la diplomatie secrète de la couronne, employés à des missions et pour des cas où les officiels plénipotentiaires ne sauraient suffire, nous nous retrouvons - souvent malgré nous - au cour même de notre histoire : celles des guerres de religion. 1563 - En route pour la ville d'Orléans où je dois faire mon droit, j'assiste au meurtre de notre plus grand capitaine : François de Lorraine, duc de Guise.
On découvre sur lui un document chiffré. Un complot ? Sans doute, mais lequel ? La reine mère Catherine de Médicis nous demande en sous main et dans le plus grand secret de mener enquête. Je me nomme Charles d'Anglerays, chevalier de la Roche. La rose de Nérac est le premier volet de mes mémoires. Bonne et agréable lecture.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire