Votre compte

La Route

Louis Postif (translator)


La route du jeune Jack London est celle qu’il partagea en 1893-1894, à dix-huit ans, avec les vagabonds du rail en parcourant 20 000 kilomètres d’un pays ravagé par la crise ! C’est cette route libre qui va pour une bonne part le révéler à lui-même et permettre le formidable écrivain qu’il devint ; un homme fascinant de force et de faiblesses qui devait ensuite, sa vie durant, « brûler le dur » et voyager. Cette route, c’est également le premier témoignage d’importance sur le vagabondage aux États-Unis, véritable document ethnographique et sociologique autant que récit d’aventures. Kerouac ne s’y trompa pas en intitulant son propre chef-d’oeuvre Sur la route en hommage à un homme étonnant de paradoxes et qui fut à la source de notre modernité.

Postface de Jean-François Duval

Né en 1876 à San Francisco, Jack London connaît le succès après des années de pauvreté, de vagabondage et d’aventures. Auteur prolifique, ses nouvelles et ses romans sont souvent des récits de voyage où la nature représente un idéal de pureté face à l’injustice de la société. À sa mort, en 1916, il laisse une cinquantaine d’ouvrages parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903) et Croc-Blanc (1906).

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

8,10 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Route”

Fiche technique

Résumé

La route du jeune Jack London est celle qu’il partagea en 1893-1894, à dix-huit ans, avec les vagabonds du rail en parcourant 20 000 kilomètres d’un pays ravagé par la crise ! C’est cette route libre qui va pour une bonne part le révéler à lui-même et permettre le formidable écrivain qu’il devint ; un homme fascinant de force et de faiblesses qui devait ensuite, sa vie durant, « brûler le dur » et voyager. Cette route, c’est également le premier témoignage d’importance sur le vagabondage aux États-Unis, véritable document ethnographique et sociologique autant que récit d’aventures. Kerouac ne s’y trompa pas en intitulant son propre chef-d’oeuvre Sur la route en hommage à un homme étonnant de paradoxes et qui fut à la source de notre modernité.

Postface de Jean-François Duval

Né en 1876 à San Francisco, Jack London connaît le succès après des années de pauvreté, de vagabondage et d’aventures. Auteur prolifique, ses nouvelles et ses romans sont souvent des récits de voyage où la nature représente un idéal de pureté face à l’injustice de la société. À sa mort, en 1916, il laisse une cinquantaine d’ouvrages parmi lesquels L'Appel de la forêt (1903) et Croc-Blanc (1906).

Biographie de Jack London

John Griffith, dit Jack London, est né à San Francisco le 12 janvier 1876. Fils illégitime de fermiers, élevé dans la misère, il est tour à tour marin chasseur de phoque, chercheur d'or au Klondike lors de la ruée vers l'or de 1897 et correspondant de presse. L'Appel du désert (1903) et Croc-Blanc (1907), qui mettent en scène l'aventure, le monde animal (comme l'histoire du chien Buck dans L'Appel de la fo

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire