Votre compte

La Socialisation de l'enfance à l'adolescence


Comment l'enfant devient-il un être social ? L'est-il dès la naissance, ou progressivement ? La socialisation (définie comme intégration dans la société et appropriation des représentations et des pratiques sociales) joue-t-elle un rôle dans la construction de sa pensée, dans l'organisation de ses actes et l'orientation de sa personnalité ? Ce rôle est-il universel ou varie-t-il selon les classes sociales et selon les cultures ? Comment interpréter l'évolution actuelle de l'enfant, dans un monde contradictoire où l'universalisation des valeurs et des droits de l'homme se heurte aux particularismes culturels, nationaux et religieux ? La socialisation est souvent présentée comme la façon dont une société impose ses normes, ses savoirs et ses pratiques à l'enfant. La personnalité de celui-ci est alors considérée comme le produit de la conformité à la culture de ses différents groupes d'appartenance. Les auteurs du présent ouvrage (psychologues, psychanalystes, sociologues et historiens) montrent, au contraire, que l'enfant ne se contente pas d'imiter et de se conformer : il est aussi acteur de sa propre socialisation. Les auteurs analysent les conditions à partir desquelles la socialisation peut favoriser l'autonomie, l'épanouissement et la créativité personnels. Ils précisent le rôle de la conformité et de la reconnaissance sociales dans l'organisation de l'identité et de la personnalité de l'enfant, jusque dans ses aspects inconscients.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Socialisation de l'enfance à l'adolescence”

Fiche technique

Résumé

Comment l'enfant devient-il un être social ? L'est-il dès la naissance, ou progressivement ? La socialisation (définie comme intégration dans la société et appropriation des représentations et des pratiques sociales) joue-t-elle un rôle dans la construction de sa pensée, dans l'organisation de ses actes et l'orientation de sa personnalité ? Ce rôle est-il universel ou varie-t-il selon les classes sociales et selon les cultures ? Comment interpréter l'évolution actuelle de l'enfant, dans un monde contradictoire où l'universalisation des valeurs et des droits de l'homme se heurte aux particularismes culturels, nationaux et religieux ? La socialisation est souvent présentée comme la façon dont une société impose ses normes, ses savoirs et ses pratiques à l'enfant. La personnalité de celui-ci est alors considérée comme le produit de la conformité à la culture de ses différents groupes d'appartenance. Les auteurs du présent ouvrage (psychologues, psychanalystes, sociologues et historiens) montrent, au contraire, que l'enfant ne se contente pas d'imiter et de se conformer : il est aussi acteur de sa propre socialisation. Les auteurs analysent les conditions à partir desquelles la socialisation peut favoriser l'autonomie, l'épanouissement et la créativité personnels. Ils précisent le rôle de la conformité et de la reconnaissance sociales dans l'organisation de l'identité et de la personnalité de l'enfant, jusque dans ses aspects inconscients.

Biographie d’Hanna Malewska-Peyre

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire