Votre compte

La «solution finale de la question juive»


L?histoire ? la discipline historique ? ne peut rien changer à ce qui est advenu : presque six millions de juifs d?Europe ont été exterminés par le régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale. Du moins a-t-elle parfois la vertu de changer la perception que nous avons de notre passé, d?en modifier notre compréhension.

C?est à une relecture de ce type que se livre magistralement Florent Brayard dans le présent ouvrage. De 1939 à 1942, la politique antijuive nazie avait connu de profondes mutations, et la « solution finale de la question juive » avait pu recouvrir des projets aussi différents que la transplantation totale des juifs hors d?Europe ou leur meurtre systématique. C?est cette évolution, parfois hésitante et dont Wannsee fut une étape, que l?auteur décrit en l?inscrivant dans le cours de la guerre et mettant au jour les soubassements idéologiques qui justifiaient ces politiques. Mais, une fois passée la phase d?élaboration, le moment de la réalisation venu, il n?y eut plus aucune hésitation. Et le moins stupéfiant n?est pas que, au bout du compte, en juin 1942, Hitler avait décidé que la « solution finale » ? devenue à présent synonyme de meurtre ? devait être achevée en une année : pour cette grande partie de l?Europe occupée par l?Allemagne, elle le fût.

Ce livre est classé dans les catégories :

27,99 €
?

Version papier

28,40 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La «solution finale de la question juive»”

Fiche technique

  • Auteur : Florent Brayard
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Divers Histoire
  • Date de parution : 03/11/04
  • EAN : 9782213673585
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 654
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

L?histoire ? la discipline historique ? ne peut rien changer à ce qui est advenu : presque six millions de juifs d?Europe ont été exterminés par le régime nazi durant la Seconde Guerre mondiale. Du moins a-t-elle parfois la vertu de changer la perception que nous avons de notre passé, d?en modifier notre compréhension.

C?est à une relecture de ce type que se livre magistralement Florent Brayard dans le présent ouvrage. De 1939 à 1942, la politique antijuive nazie avait connu de profondes mutations, et la « solution finale de la question juive » avait pu recouvrir des projets aussi différents que la transplantation totale des juifs hors d?Europe ou leur meurtre systématique. C?est cette évolution, parfois hésitante et dont Wannsee fut une étape, que l?auteur décrit en l?inscrivant dans le cours de la guerre et mettant au jour les soubassements idéologiques qui justifiaient ces politiques. Mais, une fois passée la phase d?élaboration, le moment de la réalisation venu, il n?y eut plus aucune hésitation. Et le moins stupéfiant n?est pas que, au bout du compte, en juin 1942, Hitler avait décidé que la « solution finale » ? devenue à présent synonyme de meurtre ? devait être achevée en une année : pour cette grande partie de l?Europe occupée par l?Allemagne, elle le fût.

Biographie de Florent Brayard

Chercheur au CNRS (IHTP), Florent Brayard s'est spécialisé dans l'étude de l'extermination des Juifs et dans la dénonciation du négationnisme. Il a publié, chez Fayard, Comment l'idée vint à M. Rassinier (1996) où il démontre avec une minutie exemplaire l'émergence et la propagation du plus grand mensonge historique du XXe siècle. Il est l'auteur de La «Solution finale de la question juive» : La technique, le temps et les catégories de la décision (Fayard, 2004).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire