Votre compte

La traversée des Alpes


Le 6 septembre 2009, Antoine de Baecque se lance sur le GR5, pour une 'Grande Traversée' solitaire des Alpes, depuis le lac Léman jusqu’à la Méditerranée. De cette aventure, il a tiré un essai d’histoire marchée, mêlant des études savantes sur les Alpes et l'aménagement de la montagne, et une recherche personnelle, 'par les pieds', attentive au corps. Cet exercice d’histoire expérimentale plonge dans l’histoire même de ce sentier, dans les strates séculaires laissées par les circulations alpines passées, tantôt chemin de pèlerinage, tantôt sentier commercial ou de contrebande, draille de la transhumance ou voie militaire. Il montre comment ce sentier s’est constitué en emblème, remontant à ses pionniers randonneurs, suivant ses 'aménageurs', proposant une typologie de ses usages et une sociologie de ses usagers. Ainsi permet-il au lecteur lui-même de suivre, au rythme de la marche, le chemin qui va dans la montagne.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

10,30 €

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La traversée des Alpes”

Fiche technique

Résumé

Le 6 septembre 2009, Antoine de Baecque se lance sur le GR5, pour une 'Grande Traversée' solitaire des Alpes, depuis le lac Léman jusqu’à la Méditerranée. De cette aventure, il a tiré un essai d’histoire marchée, mêlant des études savantes sur les Alpes et l'aménagement de la montagne, et une recherche personnelle, 'par les pieds', attentive au corps. Cet exercice d’histoire expérimentale plonge dans l’histoire même de ce sentier, dans les strates séculaires laissées par les circulations alpines passées, tantôt chemin de pèlerinage, tantôt sentier commercial ou de contrebande, draille de la transhumance ou voie militaire. Il montre comment ce sentier s’est constitué en emblème, remontant à ses pionniers randonneurs, suivant ses 'aménageurs', proposant une typologie de ses usages et une sociologie de ses usagers. Ainsi permet-il au lecteur lui-même de suivre, au rythme de la marche, le chemin qui va dans la montagne.

Biographie d’Antoine de Baecque

Historien et critique de cinéma, notamment aux Cahiers du cinéma, dont il a été rédacteur en chef (1997-1999), puis à Libération, dont il a dirigé les pages culturelles (2001-2006), Antoine de Baecque s'intéresse plus particulièrement à la Nouvelle Vague. Après une Histoire des Cahiers du cinéma en deux volumes, il publie, avec Serge Toubiana, une biographie de François Truffaut (1996, Gallimard), puis, en 1998, un essai d'histoire culturelle, La Nouvelle Vague, portrait d'une jeunesse (Flammarion). Suivent, en 2003, une étude historique : La Cinéphilie. Naissance d'un regard, histoire d'une culture (Fayard) ; en 2008 une synthèse : L'Histoire-caméra (Gallimard) ; en 2010 une autre biographie : Godard (Grasset). Le long-métrage documentaire qu'il a écrit (réalisé par Emmanuel Laurent), Deux de la vague, sur l'amitié entre Truffaut et Godard, est sorti en salles en janvier 2011. Il a également consacré des études et essais à Tim Burton, Manoel de Oliveira, Andreï Tarkovski, Maurice Pialat ou Jean Eustache, et dirigé en 2012 le Dictionnaire de la pensée du cinéma au PUF. Depuis un an, il a lancé et anime un ciné-club des jeunes, le So Ni Ka Bo, à Vidéosphère, tous les mardis en fin de journée. Antoine de Baecque est professeur d'histoire du cinéma à l'université de Paris Ouest Nanterre.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire