Votre compte

La vie, la mort, la vie


Treize années durant, chaque jeudi après-midi, l'Académie française m'a offert le privilège d'avoir comme voisin le Prix Nobel de médecine, François Jacob.
Comme deux potaches, nous bavardions. Mon ignorance abyssale en biologie l'accablait.
C'est lui qui m'a donné l'idée de ce livre : "Puisque, par on ne sait quel désolant hasard, tu occupes le fauteuil de Pasteur, plonge-toi dans son existence, tu seras bien obligé d'apprendre un peu !"
Voici, racontés par un ignorant qui se soigne, quelques-uns des principaux mécanismes de la vie.
Voici mises à jour les manigances des microbes, voici dévoilés les sortilèges de la fermentation, voici l'aventure des vaccinations. Voici, bien sûr, la guerre victorieuse contre la rage.
Voici Marie : plus qu'une épouse, une complice, une organisatrice, une alliée dans tous les combats.
Voici un père qui a vu trois de ses filles emportées par la maladie à deux ans, neuf ans et douze ans. La mort ne lui aura jamais pardonné d'avoir tant fait progresser la vie.
Dans ce XIXe siècle assoiffé de connaissances, voici LE savant.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Version papier

4,26 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La vie, la mort, la vie”

Fiche technique

  • Auteur : Erik Orsenna
  • Éditeur : Fayard
  • Collection : Documents
  • Date de parution : 16/09/15
  • EAN : 9782213699479
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 198
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Treize années durant, chaque jeudi après-midi, l'Académie française m'a offert le privilège d'avoir comme voisin le Prix Nobel de médecine, François Jacob.
Comme deux potaches, nous bavardions. Mon ignorance abyssale en biologie l'accablait.
C'est lui qui m'a donné l'idée de ce livre : "Puisque, par on ne sait quel désolant hasard, tu occupes le fauteuil de Pasteur, plonge-toi dans son existence, tu seras bien obligé d'apprendre un peu !"
Voici, racontés par un ignorant qui se soigne, quelques-uns des principaux mécanismes de la vie.
Voici mises à jour les manigances des microbes, voici dévoilés les sortilèges de la fermentation, voici l'aventure des vaccinations. Voici, bien sûr, la guerre victorieuse contre la rage.
Voici Marie : plus qu'une épouse, une complice, une organisatrice, une alliée dans tous les combats.
Voici un père qui a vu trois de ses filles emportées par la maladie à deux ans, neuf ans et douze ans. La mort ne lui aura jamais pardonné d'avoir tant fait progresser la vie.
Dans ce XIXe siècle assoiffé de connaissances, voici LE savant.

Biographie d’Erik Orsenna

Né en 1947, Érik Orsenna est romancier et membre de l'Académie française. Après des études de philosophie, de sciences politiques et d'économie, il devient enseignant-chercheur, puis docteur d'état en finance internationale et en économie du développement à l'Université de Paris I et à l'École normale supérieure. En 1981, il travaille au ministère de la Coopération, aux côtés de Jean-Pierre Cot. Conseiller culturel à l'Élysée de 1983 à 1984, il seconde Roland Dumas sur les questions africaines au ministère des affaires étrangères, au début des années 1990. Parallèlement maître des requêtes au Conseil d'État en décembre 1985, il est nommé conseiller d'État en 2000. Érik Orsenna fait partie du Haut Conseil de la Francophonie.Érik Orsenna est l'auteur de nombreux ouvrages, parmi lesquels La Vie comme à Lausanne (Seuil, 1977), prix Roger-Nimier 1978 et L'Exposition coloniale (Seuil, 1988), prix Goncourt 1988. Érik Orsenna a notamment publié Histoire du monde en neuf guitares, avec Thierry Arnoult (Fayard, 1996), Deux étés (Fayard, 1997), Longtemps (Fayard, 1998), Portrait d'un homme heureux : André Le Nôtre (Fayard, 2000), La Grammaire est une chanson douce (Stock, 2001), Madame Bâ (Stock, 2003), Portrait du Gulf Stream : Éloge des courants : promenade (Seuil, 2005), Voyage aux pays du coton : Petit précis de mondialisation (Fayard, 2006) prix du livre d'économie 2007, Salut au Grand Sud, avec Isabelle Autissier (Stock, 2006) et La Révolte des accents (Stock, 2007).photo : © Bernard Matussière / Opale

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire