Votre compte

La ville moderne XVIe- XVIIIe siècle - Histoire de l'Europe urbaine


La ville moderne

Les trois siècles de la modernité européenne ont été marqués par l'évolution en profondeur de l'urbanisation. Alors que s'affirme irrésistiblement la croissance démographique des capitales dans le contexte du développement des grands États modernes, l'évolution des transports et des modes de relation contribue à mettre en place une multitude de nouveaux réseaux qui renforcent les interdépendances. Les systèmes sociopolitiques hérités de la fin du Moyen Âge tendent à s'affaiblir devant la montée en puissance des pouvoirs centraux.

Tandis que de nouvelles formes de ségrégation géographique apparaissent, éclatent des conflits organisés qui permettent au peuple des villes de remettre en question le pouvoir des élites. Perdure néanmoins l'étonnante diversité du phénomène urbain à travers l'Europe.

Pour une large part, la Révolution industrielle devra composer avec cet héritage.



Olivier Zeller



Professeur des Universités, il enseigne l'histoire moderne à l'université Lumière-Lyon II.



Ce volume est la reprise du livre 3 de l' Histoire de l'Europe urbaine I publiée en 2003 aux Éditions du Seuil.

Ce livre est classé dans les catégories :

11,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La ville moderne XVIe- XVIIIe siècle - Histoire de l'Europe urbaine”

Fiche technique

Résumé

La ville moderne

Les trois siècles de la modernité européenne ont été marqués par l'évolution en profondeur de l'urbanisation. Alors que s'affirme irrésistiblement la croissance démographique des capitales dans le contexte du développement des grands États modernes, l'évolution des transports et des modes de relation contribue à mettre en place une multitude de nouveaux réseaux qui renforcent les interdépendances. Les systèmes sociopolitiques hérités de la fin du Moyen Âge tendent à s'affaiblir devant la montée en puissance des pouvoirs centraux.

Tandis que de nouvelles formes de ségrégation géographique apparaissent, éclatent des conflits organisés qui permettent au peuple des villes de remettre en question le pouvoir des élites. Perdure néanmoins l'étonnante diversité du phénomène urbain à travers l'Europe.

Pour une large part, la Révolution industrielle devra composer avec cet héritage.



Olivier Zeller



Professeur des Universités, il enseigne l'histoire moderne à l'université Lumière-Lyon II.



Ce volume est la reprise du livre 3 de l' Histoire de l'Europe urbaine I publiée en 2003 aux Éditions du Seuil.

Biographie d’Olivier Zeller

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire