Votre compte

La Violence des agneaux


Devant des tueurs et des délinquants dangereux qu’il doit animer durant leur incarcération, Richard E. Tremblay, qui n’a alors qu’une formation en éducation physique, s’interroge : quand naît la propension à la violence ? Cette simple interrogation le mène à une quête qui durera toute sa vie – et plus longtemps encore, car ses travaux ne font que commencer. Il suivra pas à pas la trajectoire de dizaines de milliers d’enfants très jeunes, de leur naissance jusqu’à l’âge de leur retraite, traçant des parallèles entre les comportements en maternelle et les difficultés d’adaptation à l’âge adulte. Il poursuit ses études sur les descendants de ses premiers sujets de recherche et les poursuivra encore avec les descendants de ceux-ci. Un demi-siècle après avoir lancé sa première « étude longitudinale », le professeur Tremblay a acquis une notoriété mondiale : il est le sixième chercheur le plus cité au monde dans les études sur le développement de l’enfant. Maintes fois honoré pour ses travaux, il a apporté une réponse à sa question originelle. Selon lui, l’être humain naît méchant – les agneaux dans les garderies, en vérité, commettent le plus grand nombre de gestes agressifs de toute leur existence – et la société le pacifie. C’est une remise en question sans appel de l’idée dominante de Jean-Jacques Rousseau voulant que l’humain naît bon et que la société le corrompt… Voici l’histoire d’un iconoclaste.
12,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “La Violence des agneaux”

Fiche technique

Résumé

Devant des tueurs et des délinquants dangereux qu’il doit animer durant leur incarcération, Richard E. Tremblay, qui n’a alors qu’une formation en éducation physique, s’interroge : quand naît la propension à la violence ? Cette simple interrogation le mène à une quête qui durera toute sa vie – et plus longtemps encore, car ses travaux ne font que commencer. Il suivra pas à pas la trajectoire de dizaines de milliers d’enfants très jeunes, de leur naissance jusqu’à l’âge de leur retraite, traçant des parallèles entre les comportements en maternelle et les difficultés d’adaptation à l’âge adulte. Il poursuit ses études sur les descendants de ses premiers sujets de recherche et les poursuivra encore avec les descendants de ceux-ci. Un demi-siècle après avoir lancé sa première « étude longitudinale », le professeur Tremblay a acquis une notoriété mondiale : il est le sixième chercheur le plus cité au monde dans les études sur le développement de l’enfant. Maintes fois honoré pour ses travaux, il a apporté une réponse à sa question originelle. Selon lui, l’être humain naît méchant – les agneaux dans les garderies, en vérité, commettent le plus grand nombre de gestes agressifs de toute leur existence – et la société le pacifie. C’est une remise en question sans appel de l’idée dominante de Jean-Jacques Rousseau voulant que l’humain naît bon et que la société le corrompt… Voici l’histoire d’un iconoclaste.

Biographie de Mathieu-Robert Sauvé

Journaliste et auteur d’essais et de biographies, Mathieu-Robert Sauvé a présidé l’Association des communicateurs scientifiques du Québec de 2008 à 2012. Journaliste à Forum et rédacteur en chef du magazine Les diplômés, de l’Université de Montréal, il est aussi pigiste pour la presse écrite québécoise.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire