Votre compte

Le BIM et l'évolution des pratiques


Penser le BIM à travers ses différents registres (création, techniques et sciences) est aujourd'hui la clé pour réussir son déploiement. En effet, qu'il s'agisse des bâtiments ou des infrastructures, en projet ou construits, les pratiques du BIM font apparaître des enjeux opérationnels et culturels. Pour toutes les disciplines participant à l'évolution de l'environnement construit, l'enjeu est donc crucial.

En respectant la diversité des recherches conduites autour du BIM, les auteurs proposent ici de penser le BIM comme lieu de débat et d'émergence de nouvelles configurations au sein de l'ingénierie et de l'architecture, de la recherche et de l'enseignement. Adressé aux communautés scientifiques et professionnelles, on trouvera ici un choix représentatif de travaux de recherches - à la fois accessibles et rigoureux - pleinement engagé en faveur du développement de cet objet d'étude multidisciplinaire qu'est aujourd'hui le BIM et de son enjeu sur l'évolution des pratiques.

Ont contribué à l'ouvrage

Pierre Bourreau (Nobatek/INEF4) Jakob Beetz (RWTH Aachen) Mohamed Bouattour (MMRCA, ENAU, Tunis) Nicolas Bus (CSTB) Nathalie Charbel (Nobatek/INEF4) Samuel Degrande (CRISTA UMR 9189, Univ. Lille) Vincent Gouezou (MAP ARIA. Univ. Lyon, ANMA) Paula Gordo Gregorio (LET, ENSA Paris/La Villette) Elio Hbeich (CSTB) Gilles Halin (CRAI, ENSA Nancy) Samir Lamouri (LAMIH, ENSAM Paris-Tech) Mohammed Larabi (Treegram, Paris) Thomas Maigne (Treegram, Paris) Pieter Pauwels (Eindhoven University of Technology) Robert Pellerin (Math, et Génie Indus., Polytechnique Montréal) Ana Roxin (LIB EA7534, Univ. Bourgogne Franche-Comté) Léa Sattler (LAMIH, ENSAM Paris-Tech) Aida Siala (MMRCA, ENAU, Tunis) Madhumitha Senthilvel (RWTH Aachen) Jeroen Werbrouck (Ghent University)

Ce livre est classé dans les catégories :

27,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le BIM et l'évolution des pratiques”

Fiche technique

Résumé

Penser le BIM à travers ses différents registres (création, techniques et sciences) est aujourd'hui la clé pour réussir son déploiement. En effet, qu'il s'agisse des bâtiments ou des infrastructures, en projet ou construits, les pratiques du BIM font apparaître des enjeux opérationnels et culturels. Pour toutes les disciplines participant à l'évolution de l'environnement construit, l'enjeu est donc crucial.

En respectant la diversité des recherches conduites autour du BIM, les auteurs proposent ici de penser le BIM comme lieu de débat et d'émergence de nouvelles configurations au sein de l'ingénierie et de l'architecture, de la recherche et de l'enseignement. Adressé aux communautés scientifiques et professionnelles, on trouvera ici un choix représentatif de travaux de recherches - à la fois accessibles et rigoureux - pleinement engagé en faveur du développement de cet objet d'étude multidisciplinaire qu'est aujourd'hui le BIM et de son enjeu sur l'évolution des pratiques.

Ont contribué à l'ouvrage

Pierre Bourreau (Nobatek/INEF4) Jakob Beetz (RWTH Aachen) Mohamed Bouattour (MMRCA, ENAU, Tunis) Nicolas Bus (CSTB) Nathalie Charbel (Nobatek/INEF4) Samuel Degrande (CRISTA UMR 9189, Univ. Lille) Vincent Gouezou (MAP ARIA. Univ. Lyon, ANMA) Paula Gordo Gregorio (LET, ENSA Paris/La Villette) Elio Hbeich (CSTB) Gilles Halin (CRAI, ENSA Nancy) Samir Lamouri (LAMIH, ENSAM Paris-Tech) Mohammed Larabi (Treegram, Paris) Thomas Maigne (Treegram, Paris) Pieter Pauwels (Eindhoven University of Technology) Robert Pellerin (Math, et Génie Indus., Polytechnique Montréal) Ana Roxin (LIB EA7534, Univ. Bourgogne Franche-Comté) Léa Sattler (LAMIH, ENSAM Paris-Tech) Aida Siala (MMRCA, ENAU, Tunis) Madhumitha Senthilvel (RWTH Aachen) Jeroen Werbrouck (Ghent University)

Biographie de Sandra Marquès

Architecte, maître de conférences à l’École nationale supérieure d’architecture (ENSA) de Toulouse, chercheure au Laboratoire de recherche en architecture (LRA – EA 7413), Sandra MARQUES oriente ses activités de recherche et d’enseignement sur le caractère protéiforme de la médiation numérique (instrumentale, épistémique, collaborative…) dans le projet architectural et urbain. Expert scientifique à l’agence interministérielle Plan Urbanisme Construction Architecture (PUCA) dans le cadre des « e Ingénieur et docteur en sciences économiques, ancien chercheur au CNRS et chercheur associé au CRG-I3, Institut interdisciplinaire de l’innovation (UMR 9217, CNRS/ École Polytechnique/CNRS), Régine TEULIER travaille sur les conditions et les processus de la coopération dans les groupes – entre les hommes et les machines, et entre les entreprises – en privilégiant l’étude des pratiques. Ses travaux portent sur les savoir-faire, les apprentissages, la modélisation des connaissances, la coopération

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire