Votre compte

Le chien de Mao


Les Dix Mille Marches étaient le roman de la conquête de Mao par celle qui devait devenir sa femme. Le Chien de Mao est celui de la plus sauvage des guerres de succession. Jiang Qing est donc l'épouse du dernier empereur de la planète. Elle croit avoir accédé au Grand Pouvoir. En fait, elle n'est, de son propre aveu, que " le Chien de Mao ". Un chien d'attaque certes, adulée et puissante par moments, au bord de l'oubli et de la déchéance à d'autres, selon le caprice du Maître de la Chine, ou plutôt selon les méandres de sa stratégie. Alors, Jiang Qing se lancera dans une formidable entreprise de conquête du pouvoir. Elle utilisera tous les trucs, toutes les séductions, toutes les trahisons pour succéder un jour à son époux, à ce Grand Timonier dont elle sait la fin prochaine. Jiang Qing échouera bien sûr, mais Lucien Bodard, lui, nous aura entraînés à travers ces années haletantes dans la découverte d'une fresque historique convulsive, celle de l'aventure du demi-siècle, de la Seconde Guerre mondiale à ce sommet de l'horreur que fut la Révolution culturelle, en passant par les portraits fabuleux de ceux qui en furent les acteurs. Et toujours le destin d'une femme hors du commun, partie des faubourgs misérables de Shanghaï, où elle était " Pomme Bleue "... Une orchestration autour du pouvoir des femmes, thème majeur de l'oeuvre de Bodard. Et toujours aussi, l'écriture de Lucien Bodard, avec ce mélange d'intime, d'épique et de tonitruant qui lui est propre.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Version papier

3,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le chien de Mao”

Fiche technique

Résumé

Les Dix Mille Marches étaient le roman de la conquête de Mao par celle qui devait devenir sa femme. Le Chien de Mao est celui de la plus sauvage des guerres de succession. Jiang Qing est donc l'épouse du dernier empereur de la planète. Elle croit avoir accédé au Grand Pouvoir. En fait, elle n'est, de son propre aveu, que " le Chien de Mao ". Un chien d'attaque certes, adulée et puissante par moments, au bord de l'oubli et de la déchéance à d'autres, selon le caprice du Maître de la Chine, ou plutôt selon les méandres de sa stratégie. Alors, Jiang Qing se lancera dans une formidable entreprise de conquête du pouvoir. Elle utilisera tous les trucs, toutes les séductions, toutes les trahisons pour succéder un jour à son époux, à ce Grand Timonier dont elle sait la fin prochaine. Jiang Qing échouera bien sûr, mais Lucien Bodard, lui, nous aura entraînés à travers ces années haletantes dans la découverte d'une fresque historique convulsive, celle de l'aventure du demi-siècle, de la Seconde Guerre mondiale à ce sommet de l'horreur que fut la Révolution culturelle, en passant par les portraits fabuleux de ceux qui en furent les acteurs. Et toujours le destin d'une femme hors du commun, partie des faubourgs misérables de Shanghaï, où elle était " Pomme Bleue "... Une orchestration autour du pouvoir des femmes, thème majeur de l'oeuvre de Bodard. Et toujours aussi, l'écriture de Lucien Bodard, avec ce mélange d'intime, d'épique et de tonitruant qui lui est propre.

Biographie de Lucien Bodard

Né en Chine en 1914 et mort à Paris en 1998, Lucien Bodard s'est vite imposé comme un des plus grands reporters de classe internationale. Ses articles ont fait partout sensation. De son expérience du continent asiatique, il a tiré des ouvrages fondamentaux : La Chine de la douceur, La Chine du cauchemar, Mao, et une trilogie consacrée à la guerre d'Indochine. Il est également l'auteur d'un bouleversant témoignage : Le massacre des Indiens. Monsieur le Consul est le premier roman de Lucien Bodard qui, d'emblée, a rallié les suffrages de la critique et du public. La qualité saisissante de cette oeuvre a valu à son auteur le Prix Interallié 1973 décerné à l'unanimité.
 
 
 

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire