Votre compte

Le Christianisme. Ce qu'il est et ce qu'il est devenu dans l'Histoire


Oser un bilan de 2000 ans de christianisme, il fallait le faire. hans Küng a relevé le gant, et c'est une gageure réussie. Son livre est d'abord une somme passionnante d'informations historiques, culturelles, théologiques, en particulier sur les "trois christianismes" qui se sont constitués au cours du temps : l'orthodoxie (ou le modèle "hellénistique"), le catholicisme (ou le modèle "romain"), le protestantisme (ou le modèle "réformateur"). Avec son habituelle clarté, Küng rappelle dans le détail les traits qui forment le "socle", la structure de ces formes chrétiennes majeures (et de beaucoup d'autres, moins importantes). Mais il se refuse à être un historien, un sociologue ou un théologien neutre. La mesure de tout christianisme en tout temps demeure l'Evangile. Aucune tradition, aucune Eglise chrétienne ne saurait échapper à un jugement à partir de ce critère. "Ce n'est pas le passé comme tel qui m'intéresse ici, mais comprendre comment et pourquoi le christianisme est devenu ce qu'il est aujourd'hui - en considérant ce qu'il pourrait être."



Pour comprendre et juger de façon nuancée et équitable vingt siècles de christianisme, pour entrevoir ce qu'il sera demain, il faut lire ce livre sans équivalent.

31,99 €
?

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Christianisme. Ce qu'il est et ce qu'il est devenu dans l'Histoire”

Fiche technique

  • Auteur : Hans Küng
  • Éditeur : Le Seuil
  • Collection : Livres de référence
  • Date de parution : 27/05/16
  • EAN : 9782021337013
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 1232
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Oser un bilan de 2000 ans de christianisme, il fallait le faire. hans Küng a relevé le gant, et c'est une gageure réussie. Son livre est d'abord une somme passionnante d'informations historiques, culturelles, théologiques, en particulier sur les "trois christianismes" qui se sont constitués au cours du temps : l'orthodoxie (ou le modèle "hellénistique"), le catholicisme (ou le modèle "romain"), le protestantisme (ou le modèle "réformateur"). Avec son habituelle clarté, Küng rappelle dans le détail les traits qui forment le "socle", la structure de ces formes chrétiennes majeures (et de beaucoup d'autres, moins importantes). Mais il se refuse à être un historien, un sociologue ou un théologien neutre. La mesure de tout christianisme en tout temps demeure l'Evangile. Aucune tradition, aucune Eglise chrétienne ne saurait échapper à un jugement à partir de ce critère. "Ce n'est pas le passé comme tel qui m'intéresse ici, mais comprendre comment et pourquoi le christianisme est devenu ce qu'il est aujourd'hui - en considérant ce qu'il pourrait être."



Pour comprendre et juger de façon nuancée et équitable vingt siècles de christianisme, pour entrevoir ce qu'il sera demain, il faut lire ce livre sans équivalent.

Biographie d’Hans Küng

Hans Küng, jeune théologien brillant d’origine suisse, fut expert au Concile Vatican II (1962-1965) en même temps que Josef Ratzinger. Ils sont dans la majorité qui veut réformer l’Église. Küng, très vite, prend des risques et se trouve en difficulté avec l’Église. Au contraire, Ratzinger devient de plus en plus « conservateur ». L’un aura tout au long de sa vie des démêlés avec son Église. L’autre finit pape. Ceci explique sans doute cela : la sévérité de Küng envers Benoît XVI relève aussi d’une amitié et d’une confiance trahies. Derniers livres de Hans Küng au Seuil : Petit traité du commencement de toutes choses (2008) et Faire confiance à la vie (2010).

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire