Votre compte

Le corps encaisse


Le corps de l’homme encaisse. Celui qui se comprend vieilli avance lentement, dans les douleurs, l’inquiétude, la paix, l’invention, alors que des gouffres qui l’entourent jaillissent petites et grandes violences, les désirs, les visions du monde tissées de folie et d’espoirs fous. Avec Le corps encaisse, Roger Des Roches refabrique pour nous une langue de l’appétit, de l’éclat, de la bousculade, de la profusion. « Je plante un théâtre ici j’écrase le théâtre ici les décors la trace de la vie la chargée j’attends je suis caché je cherche la nourriture urgente j’écris devant vous je suis caché devant vous. »

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le corps encaisse”

Fiche technique

Résumé

Le corps de l’homme encaisse. Celui qui se comprend vieilli avance lentement, dans les douleurs, l’inquiétude, la paix, l’invention, alors que des gouffres qui l’entourent jaillissent petites et grandes violences, les désirs, les visions du monde tissées de folie et d’espoirs fous. Avec Le corps encaisse, Roger Des Roches refabrique pour nous une langue de l’appétit, de l’éclat, de la bousculade, de la profusion. « Je plante un théâtre ici j’écrase le théâtre ici les décors la trace de la vie la chargée j’attends je suis caché je cherche la nourriture urgente j’écris devant vous je suis caché devant vous. »

Biographie de Roger Des Roches

Roger Des Roches est né en 1950 et publie depuis 1968. En 2013, le Gouvernement du Québec lui a attribué le prix Athanase-David pour l’ensemble de son œuvre. Récemment, Le corps encaisse lui a valu le Grand prix Québecor du Festival international de la poésie.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire