Votre compte

Le démon des origines : démographie et extrême droite


La thèse de ce livre est simple : la démographie est en passe de devenir en France un moyen d’expression du racisme. Mais c’est une thèse explosive parce qu’elle dévoile les liens entre deux domaines que tout paraît opposer, la pulsion condamnable et la science mathématisée, le populisme et l’univers feutré des polytechniciens, le Front national et une institution de recherche prestigieuse, des tribuns qui vitupèrent dans des journaux d’extrême droite et des académiciens qui publient dans la Revue des sciences morales et politiques. Ces extrêmes s’accordent cependant pour parler de Français de souche, pour découper la population selon des origines ethniques, pour stigmatiser des « allogènes », pour amplifier les différences de mœurs entre les groupes ainsi inventés et pour remplacer intégration par l’assimilation. L’analyse serrée des textes scientifiques et des études officielles montre que ces découpages de la population française sont doublement illégitimes, d’abord du point de vue de la reproduction car les métissages empêchent la constitution de groupes clos, ensuite du point de vue politique car la nationalité française forme un bloc qu’aucune origine ne saurait ni diviser ni graduer. Au moment où en France, une partie de la droite s’associe à l’extrême droite, il est important de comprendre comment un tel rapprochement est devenu possible. Plutôt que de proférer des leçons de morale, ce livre démonte les mécanismes par lesquels certains scientifiques, dont nombre de démographes officiels, ont rendu pensables les thèmes de l’extrême droite.

Ce livre est classé dans les catégories :

8,49 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le démon des origines : démographie et extrême droite”

Fiche technique

Résumé

La thèse de ce livre est simple : la démographie est en passe de devenir en France un moyen d’expression du racisme. Mais c’est une thèse explosive parce qu’elle dévoile les liens entre deux domaines que tout paraît opposer, la pulsion condamnable et la science mathématisée, le populisme et l’univers feutré des polytechniciens, le Front national et une institution de recherche prestigieuse, des tribuns qui vitupèrent dans des journaux d’extrême droite et des académiciens qui publient dans la Revue des sciences morales et politiques. Ces extrêmes s’accordent cependant pour parler de Français de souche, pour découper la population selon des origines ethniques, pour stigmatiser des « allogènes », pour amplifier les différences de mœurs entre les groupes ainsi inventés et pour remplacer intégration par l’assimilation. L’analyse serrée des textes scientifiques et des études officielles montre que ces découpages de la population française sont doublement illégitimes, d’abord du point de vue de la reproduction car les métissages empêchent la constitution de groupes clos, ensuite du point de vue politique car la nationalité française forme un bloc qu’aucune origine ne saurait ni diviser ni graduer. Au moment où en France, une partie de la droite s’associe à l’extrême droite, il est important de comprendre comment un tel rapprochement est devenu possible. Plutôt que de proférer des leçons de morale, ce livre démonte les mécanismes par lesquels certains scientifiques, dont nombre de démographes officiels, ont rendu pensables les thèmes de l’extrême droite.

Biographie d’Hervé Le Bras

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire