Votre compte

Le Dernier des métiers. Entretiens (1962-1991)

Sophie Bogaert (series_edited_by)


ANTOINE LIVIO. – Vous n'êtes jamais fatiguée d'écrire ?

MARGUERITE DURAS. – Si. C'est le dernier des métiers.

ANTOINE LIVIO. – Et pourtant vous continuez ?

MARGUERITE DURAS. – À chaque bouquin – mais ça, tous les écrivains, n'est-ce pas, à chaque bouquin on a l'impression que ça suffit comme ça, et puis... ça recommence.

Ce nouvel éventail d'entretiens (écrits, télévisés ou radiodiffusés) avec toutes sortes d'interlocuteurs (de Jacques Chancel à Colette Fellous, en passant par Bernard Pivot et Marianne Alphant ou encore Susan Cohen, dialogue ici publié pour la première fois) dessine une petite histoire littéraire de la deuxième moitié du XXe siècle, à travers l'évolution de Marguerite Duras, qui se définit par rapport au colonialisme, au Nouveau Roman, au cinéma commercial, au changement de mœurs, à l'exploitation de l'homme par l'homme, à l'aliénation amoureuse, au mal et aux faits divers, à la parole et au silence. L'oralité fait partie intégrante de son mode de création littéraire. Et il n'est pas, dans son cas, secondaire de lire la transcription de réponses parlées, où l'on reconnaîtra souvent le style même de l'écrivain, ses excès et son originalité.

Édition établie et postfacée par Sophie Bogaert.

Ce livre est classé dans les catégories :

15,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Dernier des métiers. Entretiens (1962-1991)”

Fiche technique

Résumé

ANTOINE LIVIO. – Vous n'êtes jamais fatiguée d'écrire ?

MARGUERITE DURAS. – Si. C'est le dernier des métiers.

ANTOINE LIVIO. – Et pourtant vous continuez ?

MARGUERITE DURAS. – À chaque bouquin – mais ça, tous les écrivains, n'est-ce pas, à chaque bouquin on a l'impression que ça suffit comme ça, et puis... ça recommence.

Ce nouvel éventail d'entretiens (écrits, télévisés ou radiodiffusés) avec toutes sortes d'interlocuteurs (de Jacques Chancel à Colette Fellous, en passant par Bernard Pivot et Marianne Alphant ou encore Susan Cohen, dialogue ici publié pour la première fois) dessine une petite histoire littéraire de la deuxième moitié du XXe siècle, à travers l'évolution de Marguerite Duras, qui se définit par rapport au colonialisme, au Nouveau Roman, au cinéma commercial, au changement de mœurs, à l'exploitation de l'homme par l'homme, à l'aliénation amoureuse, au mal et aux faits divers, à la parole et au silence. L'oralité fait partie intégrante de son mode de création littéraire. Et il n'est pas, dans son cas, secondaire de lire la transcription de réponses parlées, où l'on reconnaîtra souvent le style même de l'écrivain, ses excès et son originalité.

Édition établie et postfacée par Sophie Bogaert.

Biographie de Marguerite Duras

Marguerite Duras (4 avril 1914-3 mars 1996) est née à Gia Dinh au Vietnam. Auteur d'une oeuvre littéraire et cinématographique considérable, elle a imposé son style, son ton, à la fois poétiques et politiques, dans des romans (Un barrage contre le Pacifique, Les Petits Chevaux de Tarquinia, Le Ravissement de Lol. V. Stein), des récits (L'Amant, Les Yeux bleus, cheveux noirs), des films (Nathalie Granger, India Song, Le Camion), des pièces de théâtre (Des journées entières dans les arbres, L'Amante anglaise), des scénarios (Hiroshima mon amour) qui ont marqué son temps.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire