Votre compte

Le Dernier Pharaon - Autour de Blake & Mortimer


« Par Horus, demeure ! » Le souvenir de la Grande Pyramide hante à nouveau Mortimer. Ses cauchemars commencent le jour où il étudie d'étranges radiations qui s'échappent du Palais de Justice de Bruxelles : un puissant champ magnétique provoque des aurores boréales, des pannes dans les circuits électroniques et d'épouvantables hallucinations chez ceux qui y sont exposés. La ville est aussitôt évacuée et enceinte d'un haut mur. Pour venir à bout du rayonnement, l'armée a conçu un plan qui met en péril l'avenir du monde. Pour Blake et Mortimer, malgré leurs vieilles querelles, malgré leur âge, il va s'agir de repartir à l'aventure, vers une Bruxelles abandonnée pour tenter encore une fois de sauver le monde. Et s'apercevoir que la zone interdite n'est pas si abandonnée que cela. Ce qu'ils trouveront là est en lien avec leur aventure passée, celle qui les avait menés au temps de leur jeunesse, vers les mystères de la Grande Pyramide. Dans "Le Dernier Pharaon", les Belges François Schuiten, Jaco Van Dormael, Thomas Gunzig et Laurent Durieux ont voulu revisiter l'oeuvre d'Edgar P. Jacobs, où se mêlent leurs talents respectifs et le plus grand respect pour la série originelle. Un hors série fidèle, mais à la fois très personnel, qui prend ses sources au coeur même des aventures de Blake et Mortimer. À ne pas manquer !

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Ebook ePub Fixed Layout

Ce format numérique a été construit pour garder une mise en page fixe. La lecture est recommandée sur un grand écran (ordinateur ou tablette).

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Dernier Pharaon - Autour de Blake & Mortimer”

Fiche technique

Résumé

« Par Horus, demeure ! » Le souvenir de la Grande Pyramide hante à nouveau Mortimer. Ses cauchemars commencent le jour où il étudie d'étranges radiations qui s'échappent du Palais de Justice de Bruxelles : un puissant champ magnétique provoque des aurores boréales, des pannes dans les circuits électroniques et d'épouvantables hallucinations chez ceux qui y sont exposés. La ville est aussitôt évacuée et enceinte d'un haut mur. Pour venir à bout du rayonnement, l'armée a conçu un plan qui met en péril l'avenir du monde. Pour Blake et Mortimer, malgré leurs vieilles querelles, malgré leur âge, il va s'agir de repartir à l'aventure, vers une Bruxelles abandonnée pour tenter encore une fois de sauver le monde. Et s'apercevoir que la zone interdite n'est pas si abandonnée que cela. Ce qu'ils trouveront là est en lien avec leur aventure passée, celle qui les avait menés au temps de leur jeunesse, vers les mystères de la Grande Pyramide. Dans "Le Dernier Pharaon", les Belges François Schuiten, Jaco Van Dormael, Thomas Gunzig et Laurent Durieux ont voulu revisiter l'oeuvre d'Edgar P. Jacobs, où se mêlent leurs talents respectifs et le plus grand respect pour la série originelle. Un hors série fidèle, mais à la fois très personnel, qui prend ses sources au coeur même des aventures de Blake et Mortimer. À ne pas manquer !

Biographie de François Schuiten

François Schuiten est né le 26 avril 1956 à Bruxelles. Il publie sa première histoire dans l'édition belge de Pilote alors qu'il n'a que 16 ans. Il rejoint ensuite l'atelier bande dessinée de l'institut Saint-Luc à Bruxelles, animé par Claude Renard. À partir de 1977, avec son frère Luc, il imagine les premiers récits des Terres creuses. Dans le même temps, il signe Aux médianes de Cymbiola et Le Rail, avec Claude Renard. En 1983, il commence, avec son ami d'enfance Benoît Peeters, Les Cités obscures, une série maintes fois récompensée. En 2002, il reçoit, pour l'ensemble de son oeuvre, le Grand Prix d'Angoulême. Il sort son premier album en solo, La Douce, en 2012. Mais François Schuiten ne dessine pas que des BD : il est aussi l'auteur d'affiches, d'illustrations, de sérigraphies et de lithographies. Il a également imaginé les stations de métro Arts-et-Métiers à Paris et Porte-de-Hal à Bruxelles. Il a scénographié plusieurs spectacles d'opéra et de danse, et a également participé à la conception visuelle de films, dont Taxandria de Raoul Servais et Mr Nobody, de Jaco Van Dormael. Il a réalisé plusieurs pavillons pour des Expositions universelles, dont le plus important, Planet of visions (Hanovre, 2000), a reçu cinq millions de visiteurs. Avec Benoît Peeters, il a scénographié la Maison Autrique, édifice Art nouveau de Victor Horta. François Schuiten est aussi le concepteur du Train World, le musée ferroviaire de Bruxelles, ouvert en 2015. Jaco Van Dormael est né le 9 février 1957 à Ixelles. Après des études de cinéma à l'Institut national supérieur des arts du spectacle et des techniques de diffusion (Insas, Bruxelles), et à l'école Louis-Lumière (Paris), il devient metteur en scène de théâtre pour enfants, notamment pour les numéros de clown. Puis, dans les années 1980, il réalise plusieurs documentaires et courts-métrages. En 1992, son premier long-métrage, Toto le héros, avec Michel Bouquet, remporte la Caméra d'or au Festival de Cannes et le César du meilleur film étranger. En 1995, Jaco Van Dormael réalise Le Huitième Jour, avec Pascal Duquenne et Daniel Auteuil, film qui révèle le réalisateur au grand public. Mr Nobody, avec Jared Leto, Sarah Polley et Diane Kruger, sort en 2009 et Le Tout Nouveau Testament, avec Benoit Poelvoorde et Catherine Deneuve notamment, sort en 2015. Entre-temps, décidé à revenir au spectacle vivant, il avait mis en scène Est-ce qu'on ne pourrait pas s'aimer un peu ? (2007). Il enchaîne avec les très étonnants Kiss and Cry (2011), Cold Blood (2015) – tous deux écrits par Thomas Gunzig – et Amor (2017), pour lesquels il travaille avec sa compagne danseuse et chorégraphe, Michèle Anne De Mey. Thomas Gunzig est né le 7 septembre 1970 à Bruxelles. Écrivain, il commence sa carrière avec un recueil de nouvelles, Situation instable penchant vers le mois d'août, qui reçoit, en 1994, le prix de l'Écrivain étudiant de la Ville de Bruxelles. Depuis, il s'est essayé à tous les genres, qu'il s'agisse du roman (Mort d'un parfait bilingue ; Manuel de survie à l'usage des incapables), du livre jeunesse (Nom de code : Superpouvoir), de la comédie musicale (Belle à mourir) ou du théâtre (Et avec sa queue il frappe ; Et encore une histoire d'amour). Il est d'ailleurs le lauréat 2004 du prix de l'Académie royale de langue et littérature françaises de Belgique. Ses récits ont fait l'objet de nombreuses adaptations scéniques, et, en 2008, il est monté pour la première fois sur les planches pour Les Origines de la vie, pièce qu'il a lui-même écrite et mise en scène avec Isabelle Wery. Le cinéma ne lui a pas échappé : il a coécrit, avec Jaco Van Dormael, Le Tout Nouveau Testament, sorti en 2015. Homme de médias, il a rédigé, et rédige toujours, de nombreuses chroniques pour des journaux, des revues et des émissions radiophoniques ou télévisées. Son prochain roman, Feel Good, paraitra en septembre 2019.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire