Votre compte

Le désir ultramarin. Les Marquises après les Marquises


Victor Segalen – écrivain breton, dépressif et opiomane, élevé dans les préceptes d’une religion catholique qu’il ne cessait de rejeter – s'est rendu à Hiva-Oa, une des îles Marquises, pour partir sur les traces de Paul Gauguin. Il y a trouvé un apaisement du corps et de l'esprit. Gauguin comme Segalen, au cours de leurs séjours polynésiens, semblent se débarrasser des oripeaux judéo-chrétiens pour accéder à une autre forme d’être au monde, plus vraie, amorale, harmonieuse. À travers les récits de ses deux grands prédécesseurs, Michel Onfray retrouve dans le contact avec la nature primitive l’esprit d’un régime libidinal proprement libertaire. Ce texte fort mêle de façon convaincante le récit de voyage, concret et sensuel, et la réflexion sur la vie et la mort des civilisations.

Ce livre est classé dans les catégories :

9,49 €
?

Version papier

13,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier. Lisez ce livre en un clic avec une liseuse TEA ou le logiciel TEA Ebook.

Pour lire ce livre ou le charger sur un autre support (Sony…) un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le désir ultramarin. Les Marquises après les Marquises”

Fiche technique

  • Auteur : Michel Onfray
  • Éditeur : Editions Gallimard
  • Collection : Blanche
  • Date de parution : 02/11/17
  • EAN : 9782072723162
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 128
  • Taille du fichier : 256 Ko
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Victor Segalen – écrivain breton, dépressif et opiomane, élevé dans les préceptes d’une religion catholique qu’il ne cessait de rejeter – s'est rendu à Hiva-Oa, une des îles Marquises, pour partir sur les traces de Paul Gauguin. Il y a trouvé un apaisement du corps et de l'esprit. Gauguin comme Segalen, au cours de leurs séjours polynésiens, semblent se débarrasser des oripeaux judéo-chrétiens pour accéder à une autre forme d’être au monde, plus vraie, amorale, harmonieuse. À travers les récits de ses deux grands prédécesseurs, Michel Onfray retrouve dans le contact avec la nature primitive l’esprit d’un régime libidinal proprement libertaire. Ce texte fort mêle de façon convaincante le récit de voyage, concret et sensuel, et la réflexion sur la vie et la mort des civilisations.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire