Votre compte

Le Devisement du monde


Dans le deuxième tome du Devisement du monde, Marco Polo parcourt le nord de l’Afghanistan et traverse ensuite la Chine septentrionale, en suivant longtemps le chemin des caravanes (route du sud). Les villes citées dans le Xinjiang et dans le Gansu (Kashgar, Yarkant, Khotan, Tcherchen, puis Dunhuang, Jiuquan, Zhangye, Wuwei) sont des étapes obligées de cette antique voie, dite aujourd’hui route de la soie, qui longe ou franchit le désert du Taklamakan, allant d’oasis en oasis à travers maints espaces désolés. Au-delà de Wuwei, Marco Polo semble avoir emprunté un chemin direct par le Ningxia et par le sud de la Mongolie, aux confins du désert de Gobi, sans doute le long du Huang He (Fleuve Jaune), pour atteindre Xanadu, palais d’été du Grand Khan, situé à trois cents kilomètres au nord de Pékin.,Malgré les déserts redoutables, les étendues prodigieuses – cette traversée de la Chine s’étend sur près de six mille kilomètres –, malgré les innombrables périls de cette expédition aventureuse, le voyageur vénitien a atteint son but. Premier explorateur occidental à pénétrer profondément par cette route dans le vaste empire de Khoubilai Khan, il découvre le monde immense et mystérieux de l’Asie.

Ce livre est classé dans les catégories :

12,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Devisement du monde”

Fiche technique

Résumé

Dans le deuxième tome du Devisement du monde, Marco Polo parcourt le nord de l’Afghanistan et traverse ensuite la Chine septentrionale, en suivant longtemps le chemin des caravanes (route du sud). Les villes citées dans le Xinjiang et dans le Gansu (Kashgar, Yarkant, Khotan, Tcherchen, puis Dunhuang, Jiuquan, Zhangye, Wuwei) sont des étapes obligées de cette antique voie, dite aujourd’hui route de la soie, qui longe ou franchit le désert du Taklamakan, allant d’oasis en oasis à travers maints espaces désolés. Au-delà de Wuwei, Marco Polo semble avoir emprunté un chemin direct par le Ningxia et par le sud de la Mongolie, aux confins du désert de Gobi, sans doute le long du Huang He (Fleuve Jaune), pour atteindre Xanadu, palais d’été du Grand Khan, situé à trois cents kilomètres au nord de Pékin.,Malgré les déserts redoutables, les étendues prodigieuses – cette traversée de la Chine s’étend sur près de six mille kilomètres –, malgré les innombrables périls de cette expédition aventureuse, le voyageur vénitien a atteint son but. Premier explorateur occidental à pénétrer profondément par cette route dans le vaste empire de Khoubilai Khan, il découvre le monde immense et mystérieux de l’Asie.

Biographie de Marco Polo

Né à Venise en 1254, Marco Polo a dix-sept ans quand son père l'emmène faire un voyage qui le conduit au bout du monde connu : en Chine. Là, il sert l'empereur Koubilaï Khan pendant dix-sept ans et visite tout l'Extrême-Orient avant de rentrer chez lui avec beaucoup de choses à raconter. C'est pendant qu'il est en prison à Gênes qu'il dicte le récit de ce qu'il a vu : Le Livre des Merveilles. Après avoir couru mille dangers, Marco Polo est mort dans son lit, à Venise, à l'âge de soixante-dix ans.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire