Votre compte

Le Fauteuil de l'officer SS


Des documents enfouis dans un fauteuil pendant soixante-dix ans peuvent transformer un historien en détective, a fortiori s’ils sont estampillés de la croix gammée. Le nazisme est un sujet que Daniel Lee connaît bien, pourtant le nom du propriétaire de ces papiers lui est inconnu. Lorsqu’il décide de retracer son itinéraire, il découvre qu’il s’agit d’un officier SS qui, dans les années 1930, a exercé comme juriste à l’hôtel Silber, quartier général de la Gestapo à Stuttgart. Au fil des recherches, l’univers familial de l’inconnu s’esquisse: la branche paternelle qui a vécu pendant plusieurs générations à La Nouvelle- Orléans dans un climat de haine raciale, les parents qui ont reconstitué à Stuttgart une villa digne de la Louisiane, la femme déclarée «apte» au mariage par la SS et les deux filles qui ignorent tout du passé de leur père. Peu à peu se dessine le parcours de l’officier qui a sillonné la France et ensuite l’Ukraine au sein de la Wehrmacht. Son rôle et sa responsabilité dans la machine criminelle du Troisième Reich se précisent dans cette étonnante chronique du quotidien d’un «nazi ordinaire». Une quête acharnée de la vérité qui est aussi un puissant révélateur des non-dits et des silences familiaux du narrateur.

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
?

Version papier

23,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Fauteuil de l'officer SS”

Fiche technique

  • Auteur : Daniel Lee
  • traduit par : Pierre Reignier
  • Éditeur : Liana Levi
  • Date de parution : 01/10/20
  • EAN : 9791034903207
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 411
  • Protection : Contenu protégé

Résumé

Des documents enfouis dans un fauteuil pendant soixante-dix ans peuvent transformer un historien en détective, a fortiori s’ils sont estampillés de la croix gammée. Le nazisme est un sujet que Daniel Lee connaît bien, pourtant le nom du propriétaire de ces papiers lui est inconnu. Lorsqu’il décide de retracer son itinéraire, il découvre qu’il s’agit d’un officier SS qui, dans les années 1930, a exercé comme juriste à l’hôtel Silber, quartier général de la Gestapo à Stuttgart. Au fil des recherches, l’univers familial de l’inconnu s’esquisse: la branche paternelle qui a vécu pendant plusieurs générations à La Nouvelle- Orléans dans un climat de haine raciale, les parents qui ont reconstitué à Stuttgart une villa digne de la Louisiane, la femme déclarée «apte» au mariage par la SS et les deux filles qui ignorent tout du passé de leur père. Peu à peu se dessine le parcours de l’officier qui a sillonné la France et ensuite l’Ukraine au sein de la Wehrmacht. Son rôle et sa responsabilité dans la machine criminelle du Troisième Reich se précisent dans cette étonnante chronique du quotidien d’un «nazi ordinaire». Une quête acharnée de la vérité qui est aussi un puissant révélateur des non-dits et des silences familiaux du narrateur.

Biographie de Daniel Lee

Daniel Lee est un historien de la Seconde Guerre mondiale, spécialiste de l’histoire des Juifs de France et de l’Afrique du Nord pendant la Shoah. Il est professeur d’histoire contemporaine à l’université Queen Mary de Londres. Après des études à l’université du Sussex, à Sciences-Po Paris et à l’université d’Oxford, il écrit un premier livre, Pétain’s Jewish Children, qui traite du sort de la jeunesse juive sous le régime de Vichy. Membre des «New Generation Thinkers» de la station de radio BBC 3, il intervient fréquemment sur les ondes. Il habite à Londres.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire