Votre compte

Le fifre


La jeune Eva Gonzalès, d'origine espagnole, a vingt ans lorsqu'elle est présentée, en 1869, à Édouard Manet, 37 ans, auteur de ce Déjeuner sur l'herbe qui a fait scandale six ans plus tôt. Elle n'écoute pas les avertissements de son père, feuilletoniste du Siècle, inquiet de la réputation sulfureuse du peintre. Son célèbre Fifre n'est-il pas le portrait d'un de ses fils adultérins ? Convaincue que son talent d'artiste peut éclore grâce à l'appui de Manet, Eva ignore que le peintre Alfred Stevens l'a dépeinte comme « une vraie maja au tempérament de feu, qui ne mesure pas à quel point elle est sensuelle ».
Bientôt, elle devient une familière de l'atelier, et l'amante de Manet - mais aussi son élève la plus douée, au désespoir de Berthe Morisot... C'est le début d'une liaison clandestine, orageuse et magnifique, ponctuée de voyages, jusqu'à l'étrange disparition de la jeune femme, en 1872 : elle attend un enfant de cet homme marié qui a horreur du scandale... sauf en peinture. Mariée sans amour, Eva mourra en 1883, alors qu'elle tressait une couronne pour orner la tombe de Manet, décédé six jours avant elle...
Fils d'Eduardo Rafael Gonzalès-Manet, Eduardo Manet met en lumière l'histoire d'une passion méconnue et fait revivre le Paris artistique du Second Empire, où passent les figures de Zola, Monet, Degas, Renoir, Fantin-Latour, Meissonnier, Durand-Ruel...

Ce livre est classé dans les catégories :

14,99 €
?

Version papier

20,80 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le fifre”

Fiche technique

Résumé

La jeune Eva Gonzalès, d'origine espagnole, a vingt ans lorsqu'elle est présentée, en 1869, à Édouard Manet, 37 ans, auteur de ce Déjeuner sur l'herbe qui a fait scandale six ans plus tôt. Elle n'écoute pas les avertissements de son père, feuilletoniste du Siècle, inquiet de la réputation sulfureuse du peintre. Son célèbre Fifre n'est-il pas le portrait d'un de ses fils adultérins ? Convaincue que son talent d'artiste peut éclore grâce à l'appui de Manet, Eva ignore que le peintre Alfred Stevens l'a dépeinte comme « une vraie maja au tempérament de feu, qui ne mesure pas à quel point elle est sensuelle ».
Bientôt, elle devient une familière de l'atelier, et l'amante de Manet - mais aussi son élève la plus douée, au désespoir de Berthe Morisot... C'est le début d'une liaison clandestine, orageuse et magnifique, ponctuée de voyages, jusqu'à l'étrange disparition de la jeune femme, en 1872 : elle attend un enfant de cet homme marié qui a horreur du scandale... sauf en peinture. Mariée sans amour, Eva mourra en 1883, alors qu'elle tressait une couronne pour orner la tombe de Manet, décédé six jours avant elle...
Fils d'Eduardo Rafael Gonzalès-Manet, Eduardo Manet met en lumière l'histoire d'une passion méconnue et fait revivre le Paris artistique du Second Empire, où passent les figures de Zola, Monet, Degas, Renoir, Fantin-Latour, Meissonnier, Durand-Ruel...

Biographie d’Eduardo Manet

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire