Votre compte

Le fils de trois pères


Gaston Leroux (1868-1927)

"Ce matin, avant même que les portes fussent ouvertes aux clients, les grands magasins de la « Bella Nissa », au coin de la place du Palais, étaient en rumeur. Du haut en bas de ce vaste établissement, les employés se lançaient la nouvelle : Hardigras, pendant la nuit, avait encore fait des siennes !...

Une première vendeuse – rayon de blanc – clamait que deux paires de drap ourlés à jour et brodés lui manquaient. À leur place elle avait trouvé la carte de visite de Hardigras. Ce « diaou » (diable) de Hardigras ! Il couchait dans la batiste !

Les vendeuses du rayon de soierie qui n’avaient pas encore reçu sa visite depuis qu’il hantait, pour la terreur des uns et pour la joie des autres, les grands magasins de la « Bella Nissa », se détournaient pour sourire. Elles avaient conclu de ce que Hardigras avait jusqu’alors respecté leur assortiment de bas de soie, que ce mystérieux seigneur avait peu ou prou de coquetterie pour ses maîtresses. En tout cas, s’il n’était point raffiné de la bagatelle, il paraissait fort porté sur sa bouche, car au rayon d’alimentation, que l’on avait inauguré au commencement de la saison, on ne comptait plus les boîtes de conserves qui avaient disparu comme par enchantement.

Les demoiselles de la passementerie gémissaient qu’elles ne trouvaient plus leurs « références » (échantillonnage). Enfin, ce même jour, on constata l’absence de deux pyjamas, d’un lot de serviettes éponge et, au rayon de la parfumerie, de plusieurs flacons d’eau de Cologne à 80 degrés et d’un vaporisateur. Hardigras devenait homme du monde !"

A Nice, c'est bientôt le carnaval et tout le monde s'intéresse gaiement à un fait divers : M. Supia, le patron des grands magasins "La Bella Nissa" est ridiculisé par un mystérieux et farceur personnage qui se fait appelé Hardigras. Toutes les nuits, il investit le magasin et fait comme chez lui. Impossible de le coincer ! Mais la "galéjade" risque de tourner au drame...

Ce livre est classé dans les catégories :

2,49 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le fils de trois pères”

Fiche technique

Résumé

Gaston Leroux (1868-1927)

"Ce matin, avant même que les portes fussent ouvertes aux clients, les grands magasins de la « Bella Nissa », au coin de la place du Palais, étaient en rumeur. Du haut en bas de ce vaste établissement, les employés se lançaient la nouvelle : Hardigras, pendant la nuit, avait encore fait des siennes !...

Une première vendeuse – rayon de blanc – clamait que deux paires de drap ourlés à jour et brodés lui manquaient. À leur place elle avait trouvé la carte de visite de Hardigras. Ce « diaou » (diable) de Hardigras ! Il couchait dans la batiste !

Les vendeuses du rayon de soierie qui n’avaient pas encore reçu sa visite depuis qu’il hantait, pour la terreur des uns et pour la joie des autres, les grands magasins de la « Bella Nissa », se détournaient pour sourire. Elles avaient conclu de ce que Hardigras avait jusqu’alors respecté leur assortiment de bas de soie, que ce mystérieux seigneur avait peu ou prou de coquetterie pour ses maîtresses. En tout cas, s’il n’était point raffiné de la bagatelle, il paraissait fort porté sur sa bouche, car au rayon d’alimentation, que l’on avait inauguré au commencement de la saison, on ne comptait plus les boîtes de conserves qui avaient disparu comme par enchantement.

Les demoiselles de la passementerie gémissaient qu’elles ne trouvaient plus leurs « références » (échantillonnage). Enfin, ce même jour, on constata l’absence de deux pyjamas, d’un lot de serviettes éponge et, au rayon de la parfumerie, de plusieurs flacons d’eau de Cologne à 80 degrés et d’un vaporisateur. Hardigras devenait homme du monde !"

A Nice, c'est bientôt le carnaval et tout le monde s'intéresse gaiement à un fait divers : M. Supia, le patron des grands magasins "La Bella Nissa" est ridiculisé par un mystérieux et farceur personnage qui se fait appelé Hardigras. Toutes les nuits, il investit le magasin et fait comme chez lui. Impossible de le coincer ! Mais la "galéjade" risque de tourner au drame...

Biographie de Gaston Leroux

Gaston Leroux est un romancier français, né le 6 mai 1868 à Paris et mort le 15 avril 1927 à Nice. Il est surtout connu pour ses romans policiers empreints de fantastique.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire