Votre compte

Le génie subtil du roman


Qu'est-ce qui fait que la littérature déborde ses mots et ses histoires, et devient expérience humaine ? C'est peut-être l'idée la plus centrale que met ici en travail Olivier Rolin, repassant par Barthes (La préparation du roman et Le plaisir du texte), mais allant sur les pistes sombres de Lowry, Dostoïvski ou Vassili Grossmann.

C'est dans le travail du style – étymologie bien plus ancienne que le "style" à inciser des romains. Et Olivier Rolin quatre fois entrecroise ses traces dans la même énigme, dont une étude qui renouvelle notre compréhension de Marcel Proust.

On croisera Chateaubriand, Tolstoï, Miller, Ponge mais aussi Pessoa, Faulkner ou Claude Simon. Surtout, on tient un fil : l’imaginaire du roman, la difficulté du travail de fiction, et que cela passe par l’anatomie du style, la forge des étymologies. La littérature ne participe pas d’une génération spontanée : dans ces quatre essais, revenant à quelques notions centrales, c’est l’art de lire d’Olivier Rolin, la façon dont on grimpe sur l’épaule des géants, qui devient véritable école.

Vraiment très fier d’avoir à mettre à la disposition de qui veut un matériau aussi libre, mais qui nous approche de façon aussi radicale de ce point de fusion où écrire et lire participent du même geste, du même inconnu.

FB

Ce livre est classé dans les catégories :

4,99 €
?
Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le génie subtil du roman”

Fiche technique

Résumé

Qu'est-ce qui fait que la littérature déborde ses mots et ses histoires, et devient expérience humaine ? C'est peut-être l'idée la plus centrale que met ici en travail Olivier Rolin, repassant par Barthes (La préparation du roman et Le plaisir du texte), mais allant sur les pistes sombres de Lowry, Dostoïvski ou Vassili Grossmann.

C'est dans le travail du style – étymologie bien plus ancienne que le "style" à inciser des romains. Et Olivier Rolin quatre fois entrecroise ses traces dans la même énigme, dont une étude qui renouvelle notre compréhension de Marcel Proust.

On croisera Chateaubriand, Tolstoï, Miller, Ponge mais aussi Pessoa, Faulkner ou Claude Simon. Surtout, on tient un fil : l’imaginaire du roman, la difficulté du travail de fiction, et que cela passe par l’anatomie du style, la forge des étymologies. La littérature ne participe pas d’une génération spontanée : dans ces quatre essais, revenant à quelques notions centrales, c’est l’art de lire d’Olivier Rolin, la façon dont on grimpe sur l’épaule des géants, qui devient véritable école.

Vraiment très fier d’avoir à mettre à la disposition de qui veut un matériau aussi libre, mais qui nous approche de façon aussi radicale de ce point de fusion où écrire et lire participent du même geste, du même inconnu.

FB

Biographie d’Olivier Rolin

OLIVIER ROLIN was born in Paris in 1947, and spent much of his childhood in Senegal. He is a freelance writer for Libération and Le Nouvel Observateur, and has written numerous essays and travel journals. His three books have all been critically acclaimed and hae won prizes in France: Port Sudan won the Prix Femina in 1994, Paper Tiger won the 2003 Prix France Culture, and The Meteorologist was awarded the Prix Du Style in 2014.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire