Votre compte

Le Grand Feu


Georgette LeBlanc revient en force avec un quatrième livre en 10 ans, un « roman en vers libres » évoquant à sa manière le grand incendie de 1820 qui a détruit une vingtaine de maisons et autant de granges à la Baie Sainte-Marie, tel que raconté dans le Journal de Cécile Murat, une œuvre de fiction publiée en 1950 par l’historien acadien Alphonse Deveau. Georgette LeBlanc propose sa propre vison des évènements avec ironie, audace et sensualité. Des personnages colorés, fortement esquissés, de chair et de mots, prennent vie d’une scène à une autre, et en plein 21e siècle, sous le regard dubitatif des médias de la métropole. L’auteure d’Alma est parvenue en très peu de temps à l’élaboration d’une langue musicale et séduisante qui lui est propre et dont la motte d’argile à modeler est le français particulier aux Acadiens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le Grand Feu ne peut faire que braquer quand Georgette LeBlanc attise les braises de son imagination.
13,99 €
?

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Grand Feu”

Fiche technique

Résumé

Georgette LeBlanc revient en force avec un quatrième livre en 10 ans, un « roman en vers libres » évoquant à sa manière le grand incendie de 1820 qui a détruit une vingtaine de maisons et autant de granges à la Baie Sainte-Marie, tel que raconté dans le Journal de Cécile Murat, une œuvre de fiction publiée en 1950 par l’historien acadien Alphonse Deveau. Georgette LeBlanc propose sa propre vison des évènements avec ironie, audace et sensualité. Des personnages colorés, fortement esquissés, de chair et de mots, prennent vie d’une scène à une autre, et en plein 21e siècle, sous le regard dubitatif des médias de la métropole. L’auteure d’Alma est parvenue en très peu de temps à l’élaboration d’une langue musicale et séduisante qui lui est propre et dont la motte d’argile à modeler est le français particulier aux Acadiens du sud-ouest de la Nouvelle-Écosse. Le Grand Feu ne peut faire que braquer quand Georgette LeBlanc attise les braises de son imagination.

Biographie de Georgette LeBlanc

Originaire de la baie Sainte-Marie en Nouvelle-Écosse, Georgette LeBlanc est titulaire d’un doctorat en Études francophones à ULL (University of Louisiana at Lafayette). Aux confluences du narratif et du lyrique, ces romans en vers libre transgressent le genre normatif. Elle a collaboré et contribué à la scène théâtrale et musicale à titre d’interprète, d’auteur et de collaboratrice. On la retrouve aussi dans diverses revues littéraires où elle publie poèmes et textes exploratoires plus intimistes. Elle a enseigné la création littéraire à son alma mater, l’Université Sainte-Anne en Nouvelle-Écosse et habite présentement la baie Sainte-Marie d’où elle crée son Acadie plurielle, maintes fois irrationnelle. Sa démarche artistique continue de privilégier l’oralité, l’Histoire en toutes ses dimensions et la poésie du corporel.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire