Votre compte

Le Libertinage du retroussé


Écrit à la première personne par son héroïne, « Le libertinage du retroussé » est une ode à l’amour lesbien, aux dessous féminins et à leur parfum, dans laquelle des jeunes femmes charmantes virevoltent de plaisir en plaisirs, dans l’allégresse et la bonne humeur. Orpheline, Lucette quitte sa pension à la fin de ses études pour venir habiter chez sa tante Hélène de Tigny. Cette femme qui préfère les femmes va parfaire son éducation pour la laisser rapidement voler de ses propres ailes et explorer les délices des amours féminines. Ce roman très fétichiste, signé par une mystérieuse G. Donville et illustré par Herric, loue avec délice les fanfreluches luxueuses des années trente : combinaisons, jupons, chemises, culottes fendues et jarretières, tout un amas flou de dessous en soie, dentelle ou satin. Suggestif et voluptueux.

Ce livre est classé dans les catégories :

7,49 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Libertinage du retroussé”

Fiche technique

Résumé

Écrit à la première personne par son héroïne, « Le libertinage du retroussé » est une ode à l’amour lesbien, aux dessous féminins et à leur parfum, dans laquelle des jeunes femmes charmantes virevoltent de plaisir en plaisirs, dans l’allégresse et la bonne humeur. Orpheline, Lucette quitte sa pension à la fin de ses études pour venir habiter chez sa tante Hélène de Tigny. Cette femme qui préfère les femmes va parfaire son éducation pour la laisser rapidement voler de ses propres ailes et explorer les délices des amours féminines. Ce roman très fétichiste, signé par une mystérieuse G. Donville et illustré par Herric, loue avec délice les fanfreluches luxueuses des années trente : combinaisons, jupons, chemises, culottes fendues et jarretières, tout un amas flou de dessous en soie, dentelle ou satin. Suggestif et voluptueux.

Biographie de G. Donville

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire