Votre compte

Le Livre de saint Bernard sur l'amour de Dieu


Pourquoi Bernard de Fontaine (1090-1153), abbé de Clairvaux, a-t-il mis plus de quinze ans à rédiger cet admirable livre où son coeur tente de partager ce qui le fait battre ? Voulait-il articuler avec rigueur les deux volets de la raison que nous avons d'aimer pour Lui-même " le Dieu et Père de Jésus " (Col 1, 3) ? " Rien n'est plus juste, écrit-il, et rien n'est plus fructueux. " De fait, si Dieu n'a pu, ne peut, ne pourra jamais nous aimer davantage qu'en nous livrant son Fils afin qu'Il soit " l'Aîné d'une multitude de frères " (Rm 8, 29), nous sommes appelés à nous trouver, par-delà tout intéressement et tout désintéressement, en laissant ce Fils, que la grisaille nous enveloppe ou que nous ravissent de soudaines trouées de lumière, devenir la Vie plus haute et plus douce de la nôtre. Mais Bernard a si peu cerné ce qu'il lisait de neuf dans les Écritures qu'il a dû conclure en recopiant une lettre ancienne sur la Charité.

11,99 €
?

Version papier

22,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Livre de saint Bernard sur l'amour de Dieu”

Fiche technique

  • Auteur : Michel Corbin
  • Éditeur : Les éditions du Cerf
  • Date de parution : 19/09/19
  • EAN : 9782204132909
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 321
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Pourquoi Bernard de Fontaine (1090-1153), abbé de Clairvaux, a-t-il mis plus de quinze ans à rédiger cet admirable livre où son coeur tente de partager ce qui le fait battre ? Voulait-il articuler avec rigueur les deux volets de la raison que nous avons d'aimer pour Lui-même " le Dieu et Père de Jésus " (Col 1, 3) ? " Rien n'est plus juste, écrit-il, et rien n'est plus fructueux. " De fait, si Dieu n'a pu, ne peut, ne pourra jamais nous aimer davantage qu'en nous livrant son Fils afin qu'Il soit " l'Aîné d'une multitude de frères " (Rm 8, 29), nous sommes appelés à nous trouver, par-delà tout intéressement et tout désintéressement, en laissant ce Fils, que la grisaille nous enveloppe ou que nous ravissent de soudaines trouées de lumière, devenir la Vie plus haute et plus douce de la nôtre. Mais Bernard a si peu cerné ce qu'il lisait de neuf dans les Écritures qu'il a dû conclure en recopiant une lettre ancienne sur la Charité.

Biographie de Michel Corbin

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire