Votre compte

Le Ministère de la douleur


"Tanja Lucić est devenue professeure de littérature à l’Université d’Amsterdam après avoir fui la guerre en ex-Yougoslavie. Là-bas, elle donne des cours à une classe composée de jeunes exilés yougoslaves dont la plupart gagnent leur vie en confectionnant des vêtements pour le « Ministère de la douleur », une boutique sadomasochiste. Tous vivent dans la « Yougonostalgie », un attachement sentimental à ce qu’était leur pays avant son éclatement. Pour soigner leur mélancolie, Tanja leur propose d’écrire le récit de leur vie et la façon dont ils ont vécu la désintégration physique et culturelle de cet État. Mais cette méthode pédagogique inhabituelle n’est pas sans conséquences : bientôt, elle s’attire les foudres des uns, et ravive les tensions entre les autres… Dans ce roman où l’ironie et l’humour noir sont rois, Dubravka Ugrešić explore la douleur de la perte, l’isolement et la solitude auxquels ne saurait échapper aucun exilé. Que nous reste-t-il quand on a tout perdu – son pays, son foyer, et même sa langue ?"

Ce livre est classé dans les catégories :

8,99 €
?

Version papier

9,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Ministère de la douleur”

Fiche technique

Résumé

"Tanja Lucić est devenue professeure de littérature à l’Université d’Amsterdam après avoir fui la guerre en ex-Yougoslavie. Là-bas, elle donne des cours à une classe composée de jeunes exilés yougoslaves dont la plupart gagnent leur vie en confectionnant des vêtements pour le « Ministère de la douleur », une boutique sadomasochiste. Tous vivent dans la « Yougonostalgie », un attachement sentimental à ce qu’était leur pays avant son éclatement. Pour soigner leur mélancolie, Tanja leur propose d’écrire le récit de leur vie et la façon dont ils ont vécu la désintégration physique et culturelle de cet État. Mais cette méthode pédagogique inhabituelle n’est pas sans conséquences : bientôt, elle s’attire les foudres des uns, et ravive les tensions entre les autres… Dans ce roman où l’ironie et l’humour noir sont rois, Dubravka Ugrešić explore la douleur de la perte, l’isolement et la solitude auxquels ne saurait échapper aucun exilé. Que nous reste-t-il quand on a tout perdu – son pays, son foyer, et même sa langue ?"

Biographie de Dubravka Ugrešić

Née en 1949 à Kutina (Croatie), Dubravka Ugrešić est l’une des grandes écrivaines contemporaines. Diplômée de littérature russe et de littérature comparée, elle est l’autrice, notamment, de L’Offensive du roman-fleuve et du Ministère de la douleur. Ses positions farouchement anti-nationalistes l’ont forcée, en 1993, à quitter son pays et s’exiler aux Pays-Bas, où elle réside toujours.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire