Votre compte

Le monde nucléaire


Depuis soixante ans, l'arme nucléaire est le symbole suprême de la puissance des États (au premier rang desquels les deux empires de l'après-guerre) et l'instrument de leur domination sur l'ordre mondial. Autant dire que, faire notre histoire politique et militaire depuis 1945, c'est faire celle d'un « monde nucléaire ». A la lecture d'un récit qui restait pourtant à écrire, on comprend comment, dès son invention, l'arme atomique s'est imposée comme un élément central, structurant et fortement stabilisateur des relations internationales. Comment, en plaçant pour la première fois dans la main de l'homme le moyen de sa destruction, elle lui a imposé d'en théoriser (et d'en organiser) la non-prolifération et la non-utilisation. Comment le bombardement d'Hiroshima, s'il a été l'acte de naissance de la Guerre froide, a ouvert une ère de coexistence pacifique. Pourtant, depuis la chute du Mur de Berlin, l'inquiétude renaît. Elle prend un nouveau visage, aux contours moins précis : certains États (tels la Corée du Nord ou l'Iran) ne voient-ils pas dans la détention du feu nucléaire un moyen d'assurer leur existence ou de renforcer leur autorité ? Ou des groupes terroristes celui de soumettre, à peu de frais, l'humanité entière à leurs intimidations ? Aujourd'hui comme hier, l'arme nucléaire constitue un objectif ultime pour les uns, une menace suprême pour les autres. Demain, il en sera de même. Cette perspective rend d'autant plus précieuse la lecture d'un ouvrage qui se propose de couvrir l'évolution des armements et des stratégies nucléaires, pour mieux en confirmer l'omniprésence au XXIe siècle et en comprendre le sens.

Pascal Boniface est directeur de l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et auteur d'une quarantaine d'ouvrages sur les questions internationales.
Barthélémy Courmont est docteur en science politique, chercheur à l'IRIS et responsable du bureau IRIS à Taiwan. Spécialiste des questions nucléaires et des États-Unis, il est l'auteur de plusieurs ouvrages d'études stratégiques.

Ce livre est classé dans les catégories :

21,99 €
?

Version papier

30,00 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le monde nucléaire”

Fiche technique

Résumé

Depuis soixante ans, l'arme nucléaire est le symbole suprême de la puissance des États (au premier rang desquels les deux empires de l'après-guerre) et l'instrument de leur domination sur l'ordre mondial. Autant dire que, faire notre histoire politique et militaire depuis 1945, c'est faire celle d'un « monde nucléaire ». A la lecture d'un récit qui restait pourtant à écrire, on comprend comment, dès son invention, l'arme atomique s'est imposée comme un élément central, structurant et fortement stabilisateur des relations internationales. Comment, en plaçant pour la première fois dans la main de l'homme le moyen de sa destruction, elle lui a imposé d'en théoriser (et d'en organiser) la non-prolifération et la non-utilisation. Comment le bombardement d'Hiroshima, s'il a été l'acte de naissance de la Guerre froide, a ouvert une ère de coexistence pacifique. Pourtant, depuis la chute du Mur de Berlin, l'inquiétude renaît. Elle prend un nouveau visage, aux contours moins précis : certains États (tels la Corée du Nord ou l'Iran) ne voient-ils pas dans la détention du feu nucléaire un moyen d'assurer leur existence ou de renforcer leur autorité ? Ou des groupes terroristes celui de soumettre, à peu de frais, l'humanité entière à leurs intimidations ? Aujourd'hui comme hier, l'arme nucléaire constitue un objectif ultime pour les uns, une menace suprême pour les autres. Demain, il en sera de même. Cette perspective rend d'autant plus précieuse la lecture d'un ouvrage qui se propose de couvrir l'évolution des armements et des stratégies nucléaires, pour mieux en confirmer l'omniprésence au XXIe siècle et en comprendre le sens.

Pascal Boniface est directeur de l'Institut de Relations Internationales et Stratégiques (IRIS) et auteur d'une quarantaine d'ouvrages sur les questions internationales.
Barthélémy Courmont est docteur en science politique, chercheur à l'IRIS et responsable du bureau IRIS à Taiwan. Spécialiste des questions nucléaires et des États-Unis, il est l'auteur de plusieurs ouvrages d'études stratégiques.

Biographie de Pascal Boniface

Pascal Boniface est directeur de l’IRIS (Institut de relations internationales et stratégiques) et de l’école IRIS Sup’. Il enseigne à l’Institut d’études européennes de l’Université Paris 8. Il est l’auteur d’une soixantaine d’ouvrages sur les questions stratégiques.
@PascalBoniface | www.pascalboniface.com | www.iris-france.org Docteur en science politique, chercheur spécialisé dans les questions nucléaires, la politique étrangère des États-Unis et les relations transatlantiques, responsable du de l’antenne IRIS.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire