Votre compte

Le Montespan


Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable.
Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune.
C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan.
Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose.
Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l'homme qui profanait une union si parfaite.
Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, aux emprisonnements, à la ruine, aux tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme.
Il fallait le talent et la verve de Jean Teulé pour rendre hommage à cet oublié de l'Histoire - personnage hors du commun - qui, l'un des tout premiers, osa affronter à visage découvert le pouvoir absolu de son époque.


Prix Maison de la Presse 2008
Grand prix Palatine du roman historique 2008
Prix de l'Académie Rabelais 2009

Ce livre est classé dans les catégories :

9,99 €
?

Version papier

4,86 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Montespan”

Fiche technique

  • Auteur : Jean TEULÉ
  • Éditeur : Julliard
  • Date de parution : 01/09/10
  • EAN : 9782260018476
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 239
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

Au temps du Roi-Soleil, avoir sa femme dans le lit du monarque était pour les nobles une source de privilèges inépuisable.
Le jour où Louis XIV jeta son dévolu sur Mme de Montespan, chacun, à Versailles, félicita le mari de sa bonne fortune.
C'était mal connaître Louis-Henri de Pardaillan, marquis de Montespan.
Gascon fiévreux et passionnément amoureux de son épouse, Louis-Henri prit très mal la chose.
Dès qu'il eut connaissance de son infortune, il orna son carrosse de cornes gigantesques et entreprit de mener une guerre impitoyable contre l'homme qui profanait une union si parfaite.
Refusant les honneurs et les prébendes, indifférent aux menaces répétées, aux procès en tous genres, aux emprisonnements, à la ruine, aux tentatives d'assassinat, il poursuivit de sa haine l'homme le plus puissant de la planète pour tenter de récupérer sa femme.
Il fallait le talent et la verve de Jean Teulé pour rendre hommage à cet oublié de l'Histoire - personnage hors du commun - qui, l'un des tout premiers, osa affronter à visage découvert le pouvoir absolu de son époque.


Prix Maison de la Presse 2008
Grand prix Palatine du roman historique 2008
Prix de l'Académie Rabelais 2009

Biographie de Jean TEULÉ

Jean Teulé est l'auteur d'une vingtaine de romans, tous publiés chez Julliard, parmi lesquels, Je, François Villon,prix du récit biographique ; Le Magasin des Suicides (traduit en dix-neuf langues), adapté en 2012 par Patrice Leconte ; Darling, également porté sur les écrans par Christine Carrière, avec Marina Foïs et Guillaume Canet ; Mangez-le si vous voulez ; mis en scène à Paris, tout comme Charly 9 ; Les Lois de la gravité, déjà adapté au cinéma en 2013 par J-P. Lilienfeld sous le titre Arrêtez-moi ! avec Miou-Miou, s'est joué au Théâtre Hébertot ; Le Montespan, prix Maison de la Presse et Grand prix Palatine du roman historique, est également en cours d'adaptation cinématographique ; Fleur de tonnerre, adapté par Stéphanie Pillonca Kervern, est sorti en salle en 2016 avec Benjamin Biolay et Déborah François dans le rôle de l'empoisonneuse ; Entrez dans la danse et Gare à Lou !. Les livres de Jean Teulé sont traduits dans vingt-quatre pays.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire