Votre compte

Le Moyen Age, une imposture


"Médiéval", "féodal" demeurent de nos jours des insultes. C'est le résultat d'une légende ourdie dès le XVIIIe siècle et orchestrée par la Révolution, puis par les maîtres de l'enseignement public. Jacques Heers montre ici les erreurs et les malhonnêtetés qui ont fondé et alimenté cette légende.


Saint Louis rendant la justice sous son chêne, " féodal " devenu synonyme d'inégalité criarde, " médiéval " utilisé à toutes les sauces dès qu'il s'agit de caractériser un retard ou un blocage : le Moyen Age est encombré d'a priori, de légendes forgées afin d'accentuer un misérabilisme imaginaire, voire de mensonges.
Jacques Heers utilise son érudition au service d'une démystification salutaire des mille ans qui séparent la chute de l'empire romain d'Occident et la découverte de l'Amérique.

Jacques Heers, professeur honoraire à la Sorbonne (Paris IV), a notamment publié La Première Croisade, Gilles de Rais et Les Négriers en terres d'islam.

"Une belle lecon d'histoire."
Jean Sevillia, Le Figaro Magazine, 03 Janvier 09

Ce livre est classé dans les catégories :

7,99 €
?

Version papier

9,00 €

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Moyen Age, une imposture”

Fiche technique

  • Auteur : Jacques HEERS
  • Éditeur : Tempus Perrin
  • Date de parution : 30/05/13
  • EAN : 9782262038694
  • Format : ePub
  • Nombre de pages: 298
  • Protection : Digital Watermarking

Résumé

"Médiéval", "féodal" demeurent de nos jours des insultes. C'est le résultat d'une légende ourdie dès le XVIIIe siècle et orchestrée par la Révolution, puis par les maîtres de l'enseignement public. Jacques Heers montre ici les erreurs et les malhonnêtetés qui ont fondé et alimenté cette légende.


Saint Louis rendant la justice sous son chêne, " féodal " devenu synonyme d'inégalité criarde, " médiéval " utilisé à toutes les sauces dès qu'il s'agit de caractériser un retard ou un blocage : le Moyen Age est encombré d'a priori, de légendes forgées afin d'accentuer un misérabilisme imaginaire, voire de mensonges.
Jacques Heers utilise son érudition au service d'une démystification salutaire des mille ans qui séparent la chute de l'empire romain d'Occident et la découverte de l'Amérique.

Jacques Heers, professeur honoraire à la Sorbonne (Paris IV), a notamment publié La Première Croisade, Gilles de Rais et Les Négriers en terres d'islam.

"Une belle lecon d'histoire."
Jean Sevillia, Le Figaro Magazine, 03 Janvier 09

Biographie de Jacques HEERS

Agrégé d'Histoire, Jacques HEERS a été professeur aux facultés des lettres et aux universités d'Aix-en-Provence, d'Alger, de Caen, de Rouen, de Paris X-Nanterre et de la Sorbonne (Paris IV), directeur du département d'études médiévales de Paris-Sorbonne. Parmi ses ouvrages principaux : Précis d'histoire du Moyen Age, Christophe Colomb, La Vie quotidienne à la cour pontificale au temps des Borgia et des Médicis et, chez PERRIN : Le Moyen Age, une imposture ; Gilles de Rais ; La première croisade Libérer Jérusalem et Jacques Coeur .

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire