Votre compte

Le néolithique


Le Néolithique a été baptisé ainsi en 1865 par le préhistorien John Lubbock, qui divisait l’âge de la pierre en deux : d’une part l’« âge de la pierre ancienne », soit le Paléolithique ; d’autre part l’« âge de la pierre nouvelle », c'est-à-dire le Néolithique. De fait, c’est à cette époque de son histoire, vers 8 500 à 6 000 ans avant notre ère, que l’humanité a connu des bouleversements techniques et sociaux de toute première importance. Invention de l’agriculture et de l’élevage, sédentarisation, mise au point d’outils de pierre polie, poterie, céramique, débuts de l’architecture... On ne compte plus les innovations de ce que certains ont appelé une véritable « révolution ». Le phénomène, pourtant, fut progressif, et plus ou moins lent selon les régions. Anne Lehoërff nous raconte avec passion et érudition la fabuleuse histoire de ces ancêtres qui ont posé les bases des sociétés humaines.

Ce livre est classé dans les catégories :

6,99 €
?

Version papier

9,00 €

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le néolithique”

Fiche technique

Résumé

Le Néolithique a été baptisé ainsi en 1865 par le préhistorien John Lubbock, qui divisait l’âge de la pierre en deux : d’une part l’« âge de la pierre ancienne », soit le Paléolithique ; d’autre part l’« âge de la pierre nouvelle », c'est-à-dire le Néolithique. De fait, c’est à cette époque de son histoire, vers 8 500 à 6 000 ans avant notre ère, que l’humanité a connu des bouleversements techniques et sociaux de toute première importance. Invention de l’agriculture et de l’élevage, sédentarisation, mise au point d’outils de pierre polie, poterie, céramique, débuts de l’architecture... On ne compte plus les innovations de ce que certains ont appelé une véritable « révolution ». Le phénomène, pourtant, fut progressif, et plus ou moins lent selon les régions. Anne Lehoërff nous raconte avec passion et érudition la fabuleuse histoire de ces ancêtres qui ont posé les bases des sociétés humaines.

Biographie d’Anne Lehoërff

Le Néolithique a été baptisé ainsi en 1865 par le préhistorien John Lubbock, qui divisait l’âge de la pierre en deux : d’une part l’« âge de la pierre ancienne », soit le Paléolithique ; d’autre part l’« âge de la pierre nouvelle », c'est-à-dire le Néolithique. De fait, c’est à cette époque de son histoire, vers 8 500 à 6 000 ans avant notre ère, que l’humanité a connu des bouleversements techniques et sociaux de toute première importance. Invention de l’agriculture et de l’élevage, sédentarisation, mise au point d’outils de pierre polie, poterie, céramique, débuts de l’architecture... On ne compte plus les innovations de ce que certains ont appelé une véritable « révolution ». Le phénomène, pourtant, fut progressif, et plus ou moins lent selon les régions. Anne Lehoërff nous raconte avec passion et érudition la fabuleuse histoire de ces ancêtres qui ont posé les bases des sociétés humaines.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire