Votre compte

Le Nom de la guerre


La guerre du Roi Philip dévasta les colonies anglaises de la côte est de l’Amérique entre 1675 et 1676. Colons puritains et Indiens Algonquins s’y affrontèrent avec une violence inouïe. Après avoir manqué de disparaître, les colons finirent par l’emporter. Outrancièrement : au-delà de leur victoire par les armes, ils furent seuls à coucher cette guerre par écrit, à l’imprimer, à en publier la mémoire pour les siècles à venir – à lui donner ce nom. Avec un art consommé de la narration, Jill Lepore opère une plongée dans le monde brutal de cette époque, où le sang et l’encre coulaient d’un même élan pour engloutir les autochtones dans l’oubli ; prolongeant son enquête jusqu’au XXe siècle, elle expose de surcroît par quels détours cette guerre implacable fut instituée comme un moment fondateur de l’identité américaine. Méditation suggestive sur la guerre parmi les hommes et réflexion sur l’histoire que l’on en fait, Le Nom de la guerre est une réussite rare : un livre d’histoire totale.

Ce livre est classé dans les catégories :

19,99 €
?

Ebook PDF

Ce format de livre numérique est plus adapté aux grands écrans (ordinateur & tablette) qu'aux petits écrans (liseuse et smartphone) car il ne permet pas d'adapter la taille de la police d'écriture.

Ebook protégé par filigrane

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier par filigrane (ou watermarking). Ce filigrane permet de relier le fichier à son propriétaire via l’apposition d’un filigrane visible ou invisible sur le fichier.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Nom de la guerre”

Fiche technique

Résumé

La guerre du Roi Philip dévasta les colonies anglaises de la côte est de l’Amérique entre 1675 et 1676. Colons puritains et Indiens Algonquins s’y affrontèrent avec une violence inouïe. Après avoir manqué de disparaître, les colons finirent par l’emporter. Outrancièrement : au-delà de leur victoire par les armes, ils furent seuls à coucher cette guerre par écrit, à l’imprimer, à en publier la mémoire pour les siècles à venir – à lui donner ce nom. Avec un art consommé de la narration, Jill Lepore opère une plongée dans le monde brutal de cette époque, où le sang et l’encre coulaient d’un même élan pour engloutir les autochtones dans l’oubli ; prolongeant son enquête jusqu’au XXe siècle, elle expose de surcroît par quels détours cette guerre implacable fut instituée comme un moment fondateur de l’identité américaine. Méditation suggestive sur la guerre parmi les hommes et réflexion sur l’histoire que l’on en fait, Le Nom de la guerre est une réussite rare : un livre d’histoire totale.

Biographie de Jill Lepore

Professeur d’histoire à l’université de Harvard et collabore au New Yorker. Elle a publié de nombreux ouvrages, dont Book of Ages, The Life and Opinion of Jane Franklin, finaliste du National Book Award, et New York Burning : Liberty, Slavery and Conspiracy in Eighteenth-Century Manhattan, finaliste du prix Pulitzer. Le Nom de la guerre a été lauréat du Bancroft Prize.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire