Votre compte

Le Nuage d'obsidienne


« C’est à La Verdad que j’ai croisé ce livre. […] Le bouquin dégageait une odeur de moisi. La dorure des caractères imprimés sur le dos s’était estompée, si bien que même de près je n’ai pu lire qu’une partie du titre : Le Nuage d’…dienne. La couverture était en cuir marron et les pages de si grande taille, d’un papier si épais, qu’elles étaient difficiles à séparer les unes des autres. Elles n’étaient pas nombreuses, une centaine peut-être, mouchetées de moisissures et d’humidité. Mais en insistant, j’ai réussi à l’ouvrir à la page de titre. […] Duncairn ! Revoir ce nom ici, dans un autre hémisphère, c’était tellement inattendu que j’en ai eu le souffle coupé. Duncairn, petite localité des Uplands, en Ecosse, ou j’avais séjourné durant une courte période, jeune homme. Ce qui m’était arrivé là-bas avait modifié tout le cours de mon existence. C’était un événement que je n’avais jamais été en mesure d’oublier. Ou de comprendre. » « Eric McCormack est l'un de nos auteurs les plus audacieusement originaux et divertissants. […] Le Nuage d’obsidienne est indiscutablement le meilleur roman qu’il ait écrit à ce jour. » The National Post Illustration de couverture : DR Traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj ISBN : 978-2-267-02957-4

Ce livre est classé dans les catégories :

17,99 €
?

Version papier

6,89 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le Nuage d'obsidienne”

Fiche technique

Résumé

« C’est à La Verdad que j’ai croisé ce livre. […] Le bouquin dégageait une odeur de moisi. La dorure des caractères imprimés sur le dos s’était estompée, si bien que même de près je n’ai pu lire qu’une partie du titre : Le Nuage d’…dienne. La couverture était en cuir marron et les pages de si grande taille, d’un papier si épais, qu’elles étaient difficiles à séparer les unes des autres. Elles n’étaient pas nombreuses, une centaine peut-être, mouchetées de moisissures et d’humidité. Mais en insistant, j’ai réussi à l’ouvrir à la page de titre. […] Duncairn ! Revoir ce nom ici, dans un autre hémisphère, c’était tellement inattendu que j’en ai eu le souffle coupé. Duncairn, petite localité des Uplands, en Ecosse, ou j’avais séjourné durant une courte période, jeune homme. Ce qui m’était arrivé là-bas avait modifié tout le cours de mon existence. C’était un événement que je n’avais jamais été en mesure d’oublier. Ou de comprendre. » « Eric McCormack est l'un de nos auteurs les plus audacieusement originaux et divertissants. […] Le Nuage d’obsidienne est indiscutablement le meilleur roman qu’il ait écrit à ce jour. » The National Post Illustration de couverture : DR Traduit de l’anglais par Johan-Frédérik Hel Guedj ISBN : 978-2-267-02957-4

Biographie d’Eric McCormack

Né dans un petit village écossais en 1938, Eric McCormack a immigré au Canada en 1966. Spécialiste de littérature du XVIIe siècle et de littérature contemporaine, il a enseigné l’anglais pendant plus de 30 ans à l’Université Saint-Jérôme à Waterloo. Désormais à la retraite, il vit à Kingston, en Ontario. Il est l’auteur de quatre romans et d’un recueil de nouvelles, tous publiés en France aux éditions Christian Bourgois.

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire