Votre compte

Le parieur


align="justify">Une nuit de Noël, je me suis allongé dans la neige au fond du Bois de Boulogne, décidé à me laisser mourir de froid. Mais une femme m’a sauvé et hébergé chez elle contre toute logique. Sur un ton où l’autorité le disputait à la douceur, comme en échange d’un service que je ne lui avais pas demandé, elle exigea que je lui raconte ma vie.
J’avais tout sacrifié à l’écriture. Mon père, lui, avait tout sacrifié au jeu. Durant mon enfance, il désertait notre maison du Cotentin à la moindre occasion pour assouvir son vice et il régla d’un coup les problèmes de mon adolescence en m’expédiant dans un collège irlandais.
Jeune homme, au moment précis où je crus ne plus devoir entendre parler de lui, au moment où je publiais mon premier roman avec éclat et rencontrais un célèbre cinéaste prêt à m’encourager dans la carrière artistique, mon père trouva le moyen de mourir assassiné.
Mon père, ma malédiction ! Ce dandy, ce flambeur, ce golfeur de génie avait laissé des dettes, dont ses anciens complices qui organisaient des paris sur ses parties truquées, me tenaient pour comptable ! Je dus troquer la plume contre un club de golf, et me laisser trimballer de green en green dans un camping-car déglingué pour effacer l’ardoise paternelle.
Voilà ce qui m’avait fait renoncer à l’écriture.
Tandis que je la racontais à une inconnue, je découvris que l’histoire de ce renoncement constituait la trame d’un étonnant roman noir…

Ce livre est classé dans les catégories :

13,99 €
?

Version papier

10,45 €

Ebook protégé

L’éditeur de ce livre a choisi de protéger ce fichier avec la technologie Adobe DRM.

Pour lire ce livre ou le charger sur votre support de lecture, un logiciel propriétaire est nécessaire. En savoir plus.

Vérifier la compatibilité de vos supports

Vous aimerez aussi

Fiche détaillée de “Le parieur”

Fiche technique

Résumé

align="justify">Une nuit de Noël, je me suis allongé dans la neige au fond du Bois de Boulogne, décidé à me laisser mourir de froid. Mais une femme m’a sauvé et hébergé chez elle contre toute logique. Sur un ton où l’autorité le disputait à la douceur, comme en échange d’un service que je ne lui avais pas demandé, elle exigea que je lui raconte ma vie.
J’avais tout sacrifié à l’écriture. Mon père, lui, avait tout sacrifié au jeu. Durant mon enfance, il désertait notre maison du Cotentin à la moindre occasion pour assouvir son vice et il régla d’un coup les problèmes de mon adolescence en m’expédiant dans un collège irlandais.
Jeune homme, au moment précis où je crus ne plus devoir entendre parler de lui, au moment où je publiais mon premier roman avec éclat et rencontrais un célèbre cinéaste prêt à m’encourager dans la carrière artistique, mon père trouva le moyen de mourir assassiné.
Mon père, ma malédiction ! Ce dandy, ce flambeur, ce golfeur de génie avait laissé des dettes, dont ses anciens complices qui organisaient des paris sur ses parties truquées, me tenaient pour comptable ! Je dus troquer la plume contre un club de golf, et me laisser trimballer de green en green dans un camping-car déglingué pour effacer l’ardoise paternelle.
Voilà ce qui m’avait fait renoncer à l’écriture.
Tandis que je la racontais à une inconnue, je découvris que l’histoire de ce renoncement constituait la trame d’un étonnant roman noir…

Biographie d’Alexis Salatko

Né au début des années 60, Alexis Salatko est le petit-fils d'un pianiste russe virtuose condisciple de Wladimir Horowitz. Dans Horowitz et mon père, Alexis Salatko retrace le destin de ce grand-père émigré en France après la Révolution d'Octobre. La famille Salatko échoue alors en région parisienne, à Chatou. Puis ce sera Cherbourg où le père d'Alexis s'établit comme médecin. Une enfance et une adolescence dans un port transatlantique hanté par les fantômes des stars d'Hollywood inspirera à Alexis Salatko plusieurs ouvrages, dont Un fauteuil au bord du vide. Auteur d'une quinzaine de romans et biographies salués par la critique et le public et récompensés par de nombreux prix, Alexis Salatko a aussi travaillé pour le cinéma et la télévision avec Roman Polanski et Didier Decoin. Son dernier ouvrage, China et la grande fabrique, nous entraîne à Limoges, au milieu du XIXe siècle, dans l'univers secret et envoûtant de la porcelaine.photo : © Louis Monnier

Avis des internautes


Aucun commentaire n'a été posté sur ce livre.

Ajouter votre commentaire